— yana_singapore / Shutterstock.com

D’une manière générale, nous savons que nous disposons d’un système immunitaire actif qui détecte et élimine les infections ainsi que les dommages qu’elles causent dans notre organisme. Toutefois, si on pourrait supposer que notre système immunitaire fonctionne de la même manière durant le jour et la nuit, de longues recherches qui se sont étalées sur plus d’un demi-siècle ont révélé que ce n’est pas le cas. En effet, il semblerait que le fonctionnement de toutes nos cellules, y compris notre système immunitaire, obéisse à notre horloge biologique.

Comme notre corps, notre horloge biologique a également subi une longue évolution

En effet, notre horloge biologique aurait également évolué au cours de millions d’années pour nous permettre de survivre. De ce fait, chaque cellule de notre corps dispose d’une collection de protéines qui indiquent s’il fait jour ou nuit. A quoi sert cette information pour nos cellules ? Elle est importante parce qu’elle permet à notre corps d’ajuster ses fonctions et comportements au bon moment.

A savoir que notre horloge biologique génère des rythmes sur 24 heures, ou rythmes circadiens, dans le fonctionnement des cellules. Par exemple, notre corps ne produit de la mélatonine qu’à la tombée de la nuit pour nous signaler qu’il est temps de dormir. De la même manière, notre horloge biologique détermine l’emplacement des cellules immunitaires aux différents moments de la journée.

Où se trouvent nos cellules immunitaires durant le jour et la nuit ?

Généralement, nos cellules immunitaires se déplacent dans les tissus pendant la journée et patrouillent dans le corps la nuit. Selon les chercheurs, les cellules immunitaires ont pu évoluer de sorte qu’en se trouvant dans les tissus durant la journée, elles se tiennent prêtes à attaquer à tout moment où l’on est susceptible de se faire infecter.

Durant la nuit en revanche, les cellules immunitaires circulent dans tout notre corps et s’arrêtent au niveau des ganglions lymphatiques, qui sont les glandes du système immunitaire qui grossissent généralement à la suite d’une infection virale ou bactérienne. De ce fait, une fois au niveau des ganglions lymphatiques, les cellules immunitaires construisent une mémoire de tout ce qu’elles ont rencontré au cours de la journée, y compris les infections, pour mieux répondre à ces infections si elles réapparaissent ultérieurement.

Quel est le lien entre l’horloge biologique et les vaccins ?

Des chercheurs ont effectivement affirmé que les vaccins sont influencés par notre horloge biologique et l’heure à laquelle un vaccin est administré. Un essai randomisé en 2016 a par exemple révélé que sur plus de 250 adultes âgés de 65 ans et plus, ceux qui avaient reçu le vaccin contre la grippe le matin, c’est-à-dire entre 9h et 11h, ont eu une meilleure réponse immunitaire que ceux vaccinés l’après-midi, entre 15h et 17h.

De même, des personnes âgées dans la mi-vingtaine ont reçu le vaccin BCG pour la tuberculose. Celles qui ont été vaccinées entre 8h et 9h du matin ont présenté une réponse immunitaire renforcée par rapport aux personnes vaccinées entre midi et 13h. Ainsi, l’administration des vaccins durant la matinée renforcerait plus la réponse immunitaire qu’aux autres moments de la journée.

L’horloge biologique et le Covid-19

Sachant cela, beaucoup d’entre nous pourraient se demander s’il n’est pas préférable de ne se faire vacciner que la matinée contre le SARS-CoV-2. D’après les informations de ScienceAlert, compte tenu du fait que de nombreux vaccins contre le Covid-19 sont efficaces à plus de 90 % et compte tenu de l’urgence de se faire vacciner, les personnes peuvent se faire vacciner à n’importe quel moment de la journée.

Néanmoins, cette étude sur le lien entre l’horloge biologique et l’action des cellules immunitaires pourrait servir dans l’administration des autres vaccins – comme le vaccin contre la grippe – pour améliorer leur taux d’efficacité.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de