Ces sculptures en céramique sont inspirées des plus belles forêts des États-Unis

Heesoo Lee, une artiste d’origine sud-coréenne, l’utilise pour donner corps à ses pensées les plus poétiques : grande amoureuse des arbres, elle les peint sur des bols, mais aussi sur des vases, pour (re)donner vie à la nature.

Heesoo Lee vit dans le Colorado, où les trembles, une espèce d’arbres au tronc très fin, surabondent. Dans une interview donnée à Greenwichhouse, elle explique : « Je suis tombée amoureuse de leur forme [des trembles, ndlr]. Ils ressemblent à des demoiselles très féminines, très délicates, selon moi. Je ne peux pas m’empêcher de les peindre ».

L’artiste fait chacun des pots à la main. « Je n’utilise que de la céramique car j’utilise le blanc comme toile de fond ». Une fois la peinture faite, elle ajoute un peu de texture à ces oeuvres, afin de donner une impression de relief. Elle confie également que ce relief supplémentaire provient d’une erreur : « J’ai fêlé un grand plateau, et j’essayais de créer quelque chose pour cacher la craquelure. C’est là que de nouvelles idées sont apparues et m’ont poussé à mener mon travail vers une direction différente ».

Pour admirer le travail de l’artiste, vous pouvez aller sur sa page Instagram. Pour acquérir ses oeuvres en revanche, n’hésitez pas à aller sur sa page Etsy.


Si nous osons dire la vérité sur le passé, peut-être oserons-nous dire la vérité sur le présent.

— Ken Loach