Accueil Geek Séries

Un acteur de The Haunting of Hill House explique que Netflix ne croyait pas en la série

La plateforme les a laissé faire la série en espérant pouvoir remplir son catalogue

Haunting of Hill House
Ⓒ Netflix

Aujourd’hui populaire, la première série de Mike Flanagan n’était pas pressentie pour cartonner autant. L’un des acteurs du show raconte sa confection loin du cahier des charges de la plateforme.

Servir d’« expérience » pour Netflix

En 2018 sortait sur Netflix The Haunting of Hill House. Personne, ni même la plateforme, n’avait vu venir le succès de la première série créée, écrite et réalisée par Mike Flanagan. En se basant librement sur le roman La Maison hantée de Shirley Jackson, la série était parvenue à mélanger drame et horreur à la perfection.

Pourtant, rien ne semblait gagné d’avance. C’est du moins ce qu’a révélé l’un des acteurs principaux, Oliver Jackson-Cohen. Lors d’un entretien pour Film Updates, le comédien franco-britannique se rappelle que la série avait été vue comme une « expérience » pour Netflix.

D’après l’interprète de Luke Crain, le fils cadet de cette famille ayant vécu un traumatisme, Netflix cherchait surtout à capitaliser sur le succès des contenus horrifiques qui faisaient alors les beaux jours de la plateforme.

The Haunting of Hill House : un succès que personne n’avait vu venir

Alors qu’au départ, personne ne misait sur la série, The Haunting of Hill House a su s’imposer grâce au bouche à oreille mais également aux notes positives de la presse et des spectateurs. Prenant par ailleurs tout le monde par surprise, y compris les principaux intéressés.

« Ce qui est génial, c’est que Hill House est arrivé et que Netflix nous a en quelque sorte laissé faire, explique Oliver Jackson-Cohen. Nous avions l’impression d’être une expérience. Netflix savait alors que l’horreur était leur plus gros contenu diffusé en streaming et ils se disaient donc : ‘Oh, cela pourrait potentiellement fonctionner sur notre plate-forme’. »

D’après les dires de l’acteur, il semblerait que Netflix ne se souciait pas trop du développement et de la qualité de la série autant que de sa potentielle popularité à venir. Et cette dernière est allée au-delà des espérances.

« C’est quelque chose que Mike [Flanagan] développait depuis 10 ans. C’était son bébé, alors nous sommes allés le filmer, et je me souviens vraiment d’avoir eu une conversation et d’avoir dit : ‘Je ne sais pas vraiment si les gens vont aimer ça’, parce qu’en gros, nous parlons simplement de notre traumatisme d’enfance et nous pleurons notre sœur décédée, mais dans une série d’horreur. Et je pense que [le succès] nous a tous surpris. Nous étions tous si fiers d’en faire partie. Ce que Mike a fait avec Hill House était incroyable », reconnaît l’acteur.

À ce jour, The Haunting of Hill House reste la série la mieux notée de Mike Flanagan (presse et spectateurs inclus) devant La Chute de la maison Usher, Sermons de minuit (Midnight Mass), The Haunting of Bly Manor et enfin The Midnight Club sur le site Rotten Tomatoes pour les spectateurs.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Messenger