Girls Will Be, la ligne de vêtements pour fille qui casse les codes imposés par les grandes marques

Fatiguée par les coupes uniques proposées aux jeunes filles, cette mère américaine a décidé de lancer sa propre marque de vêtements. Elle propose donc des vêtements qui changent la donne dans les rayons et permet aux petites filles de s’habiller sans se plier aux stéréotypes proposés par les différentes marques.

Une difficulté pour trouver l’habit parfait

Sharon Choksi était une mère au foyer avec deux enfants. Lorsqu’elle devait faire du shopping pour sa fille, Maya, l’activité devenait un calvaire. Les vêtements proposés par la plupart des enseignes étaient soit trop courts, soit trop petits, soit trop roses, et les motifs ne correspondaient pas vraiment aux goûts de la jeune fille. Elle refusait également les habits pour garçons, qui eux étaient trop grands et mal taillés.

Un jour, Maya a interpellé sa mère en lui demandant « pourquoi les garçons avaient les trucs cool ? ». Une question à laquelle Sharon est resté sans voix. Pourtant, c’est cette interrogation qui lui a permis d’avoir un déclic. Les petits filles ne devraient pas avoir autant de mal à trouver des habits qui leur plaisent et qui reflètent leur ambition.

Une différence garçons/filles marquée

Sharon a donc fait le tour du marché des vêtements pour enfants, à destination des garçons ou des filles. Elle a comparé les habits de 10 chaînes de magasins les plus populaires aux États-Unis. En les mesurant, elle découvre que les vêtements destinés aux filles étaient en général plus petits et plus courts. Le taille des t-shirts est raccourci de 3 à 8 centimètres, quand aux shorts ils mesurent à peine un tiers de la longueur des garçons.

Pourtant, chez les enfants de 8 a 12 ans, la morphologie des garçons est guère différente de celle des filles. Elles serait même en moyenne plus grandes selon KidsHealth.org. En plus de la taille, les motifs sur les t-shirts sont en général les mêmes. Petits noeuds, paillettes, cœurs et fleurs sont monnaies courants. Pourtant toutes les petites filles ne désirent pas porter ces vêtements, qui ne traduisent pas leur personnalité et intérêts, ce qui était le cas de Maya.

Girls will be… 

En 2013, afin de casser les codes et les stéréotypes imposés par les vêtements des grands magasins, Sharon Choksi crée sa propre marque de vêtements, Girl Will Be. Elle propose donc aux parents et aux petites filles qui en ont marre des coupes « pour filles », une coupe intermédiaire. Les shorts vendus sont moins larges que ceux pour garçons mais également moins courts que ceux des rayons destinés aux filles. Quant aux motifs proposés sur les t-shirt, exit les princesses et les licornes. Une proposition qui a fait mouche car de nombreux parents se retrouvaient dans la même situation.

Aventure, science, nature… les petites filles peuvent désormais arborer leurs différents intérêts. Le but de cette marque est de proposer principalement des habits qui poussent les petites filles à être elles-mêmes. Sharon et ses partenaires veulent montrer que les filles, comme les garçons, peuvent aimer tout et n’importe quoi et que beaucoup de choses leurs sont accessibles. Car chez les enfants c’est à travers les habits qu’ils portent que ceux-ci peuvent réellement s’exprimer. Le souhait derrière Girl will be est de permettre aux jeunes filles de demain de se sentir en confiance et inspirées pour accomplir tout ce qu’elles désirent.


La première recette à l’origine du Coca-Cola était inspirée d’un vin français

— @DailyGeekShow