Dracula

Il était plus connu sous le nom de Mihnea cel Rau qui peut être traduit par « Le Méchant » ou encore « Le Malin ». Toute son histoire n’est pas connue puisque pendant toute son enfance, il a essayé de fuir son père tyrannique. Il succéda à son père après la mort de ce dernier, devenant le voïvode de Valachie de l’actuelle Roumanie.

Malheureusement, son règne fut bref puisqu’il n’a pas rempli les conditions requises par le peuple. En effet, il a été arraché du trône après avoir perdu une bataille contre les Ottomans. De plus, de nombreuses personnes ont prétendu au trône depuis le règne de son père puisque ce dernier était un roi cruel et sans cœur. Quelque temps après avoir renoncé à son statut de roi, il fut assassiné par ses ennemis. En signe de reconnaissance, son corps fut conservé dans l’église où il avait accepté de se convertir au christianisme.

Mihnea cel Rau, le Malin

La date exacte de la naissance de Mihnea cel Rau n’est pas encore définie, mais d’après Heritage Daily il serait né entre 1460 et 1462 d’une mère inconnue. Il est l’aîné des trois fils de Dracula, plus connu sous le nom de Vlad III l’Empaleur. Mihnea cel Rau et ses frères et sœurs ont grandi durant une période assez mouvementée.

En effet, Vlad III a effectué une campagne contre les boyars valaques qui étaient connus pour être la noblesse des principautés danubiennes, mais aussi contre les Saxons de Transylvanie et l’Empire ottoman voisin. Vers 1456 et 1458, Mihnea a été pris en otage à Constantinople lors du premier règne de son père. Mais heureusement, il a réussi à s’enfuir pour se réfugier en Hongrie.

Mihnea Cel Rau

Un règne similaire à celui de Vlad III

Durant son règne, Vlad III a commis de nombreux meurtres, y compris celui de 40 000 à 100 000 civils européens. Vlad III a fait régner la terreur puisque parmi ses victimes figurent des opposants politiques, des personnes sans défense, mais aussi des criminels. En plus des nombreux morts, il a aussi fait empaler environ 23 844 prisonniers turcs à Targoviste en 1462.

Après la mort de son père en 1476 ou 1477, c’est Mihnea qui a pris le pouvoir et de suite, il a obtenu le soutien des boyards. C’est en 1508 qu’il a commencé à exercer à Valachie. Le peuple l’appréciait puisqu’il partageait la même vision nationaliste de son père. En effet, bien que le règne de Vlad III ne fut pas beaucoup apprécié, ce dernier voulait libérer la région de l’influence ottomane.

Le peuple pensait que Mihnea serait un roi modeste et aimant, mais à leur grande surprise ce dernier a pris exemple sur la manière dont Vlad III régnait. Selon les textes du chroniqueur Gavril Protul, une fois sur le trône, Mihnea a abandonné ses vieilles habitudes et a commencé à se faire à la vie de luxe.

Il a rassemblé les grands boyards captifs et les a fait travailler dur. En même temps, Mihnea a confisqué leurs biens et a abusé de leurs femmes sous leur regard. Il a aussi commis des actes de barbarie envers eux. Certains ont eu le nez coupé, d’autres les lèvres et certains ont même été pendus ou noyés.

chateau Dracula
© Dobre Cezar / Wikimedia Commons

Sa mort

En 1509, les boyards se sont unis avec les Ottomans dans le but de lui faire quitter le trône. Après cela, il s’est réfugié en Transylvanie et s’est converti au catholicisme. Après avoir assisté à une messe dans l’église catholique romaine de Sibui, il a été poignardé en guise de vengeance pour les actes qu’il avait commis.

En effet, son assassin, Dimitrije Laksic, était un partisan serbe faisant partie des boyards dont la fille avait été violée par Mihnea. À la suite de sa blessure, Mihnea rendit l’âme le 12 mars 1510.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments