— Photographee.eu / Shutterstock.com

Des chercheurs ont mené une nouvelle étude pour savoir si les hommes et les femmes peuvent deviner le niveau d’engagement du sexe opposé dans une relation rien qu’en examinant leur visage. Il s’est avéré que les femmes étaient particulièrement douées à cet exercice, contrairement aux hommes.

Les femmes ont rapidement identifié les hommes qui ne veulent qu’une relation d’un soir  

Une équipe de chercheurs de l’université Macquarie, en Australie, a mené une étude sur la mécanique de l’attraction chez l’Homme. La psychologie évolutionniste affirme effectivement que l’être humain est attiré par un partenaire potentiel sain, fertile et compatible. De ce fait, les chercheurs ont voulu savoir si les humains étaient capables de détecter ces indices sur les visages et les corps.

Pour ce faire, les chercheurs ont recruté 103 individus blancs, des hommes et des femmes. Ces derniers ont été pris en photo et ont répondu à un questionnaire sur leur niveau de sociosexualité. Ce terme désigne à quel point ils sont ouverts aux relations sexuelles occasionnelles et non engagées. Les chercheurs ont ensuite associé les scores de sociosexualité aux caractéristiques de la forme du visage chez les hommes mais pas chez les femmes. La raison en est qu’aucune association fiable n’a pu être trouvée chez la gent féminine.

Dans une autre étude, les photos obtenues ont été montrées à 65 participants hétérosexuels qui devaient évaluer la sociosexualité de la personne de sexe opposé montrée sur les images. Il fut établi que les femmes avaient réussi à prédire les scores de sociosexualité autodéclarés des hommes. Quant aux hommes, ils ont échoué au test car leur perception de la sociosexualité des femmes ne correspondait pas aux attitudes et comportements autodéclarés des femmes sur les relations sexuelles occasionnelles. Cela montre ainsi que les femmes peuvent prédire certains désirs et intentions sexuels des hommes à partir de leur visage.

Comment expliquer cette « intuition » des femmes ?

Les chercheurs avancent qu’il se pourrait que les femmes accordent plus d’importance à évaluer un partenaire potentiel ou non dans le cas où la relation sexuelle pourrait aboutir à une grossesse. Ils avancent également que l’orientation sociosexuelle reflétée sur les visages des hommes pourrait être due à la testostérone, qui entraîne une variation un peu plus importante des traits du visage chez l’homme que chez la femme, rapporte ZME Science.

Les hommes avec un taux de testostérone élevé auraient tendance à avoir des visages plus traditionnellement masculins, comme un front plus large, un nez plus long et une distance plus large entre les yeux. Bien que ces hommes soient considérés comme étant plus attirants pour les femmes, ils ont aussi tendance à être plus volatils.

Néanmoins, les chercheurs soulignent que les résultats ne doivent pas servir d’affirmations pour juger de la personnalité et des intentions des gens. D’autant plus que l’étude n’a pas comporté de mesures de la testostérone sur les participants masculins. L’étude, parue dans la revue Evolution and Human Behavior, conclut que, finalement, le meilleur moyen de connaître le caractère d’une personne est d’apprendre à la connaître.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de