Des évangélistes américains manipulent les jeunes homosexuels avec des vidéos odieuses et sournoises

Les églises évangélistes américaines tentent de semer le trouble dans l’esprit des jeunes homosexuels. Via une vidéo postée sur les réseaux sociaux, ils jouent avec les codes du coming out pour inciter les jeunes à rejoindre l’église, mais surtout pour les pousser à renier leurs orientation sexuelle afin de « revenir dans le droit chemin ».

UNE VIDÉO REPRENANT DES CODES FORTS

Quand on jette un coup d’œil à la vignette de la vidéo, tout laisse supposer que celle-ci est en faveur des droits LGBT. Avec les couleurs de l’arc-en-ciel et son titre clamant « Love is Love », elle semble présenter un contenu évoquant l’histoire d’une jeune femme lesbienne. C’est le cas : la vidéo raconte l’histoire d’Emily, une jeune femme souriante et amoureuse d’une fille qu’elle a rencontrée quand elle avait 15 ans.

Dans la vidéo, Emily explique même que l’amour n’est pas seulement entre un homme et une femme. Tout semble indiquer que la vidéo prône l’acceptation de soi et de son orientation sexuelle, pourtant son message est en réalité à l’opposé de celui-ci.

UNE PRATIQUE TRÈS SOURNOISE 

La vidéo continue et Emily rentre dans une église. Guidée par Dieu, elle décide de rentrer afin de trouver sur Google des versets parlant de l’homosexualité. C’est alors que le message de la vidéo change radicalement. Effrayée par ce qu’elle a lu, elle se remet en question et change radicalement d’orientation sexuelle. La fin de la vidéo montre Emily dans les bras d’un jeune homme, nous racontant qu’elle n’est pas « passée de gay à hétéro mais de perdue à sauvée ».

Produit par l’agence Anchored North, le message de la vidéo serait « de changer son attraction ou ses désirs », mais ce n’est pas « celui des thérapies de conversion ». Il a pour unique vocation de promouvoir la force rédemptrice de Dieu. C’est pour atteindre une plus grande communauté, en particulier les adeptes des réseaux sociaux, qu’Anchored North a choisi de jouer sur les codes du « coming out » (sortir du placard).

D’AUTRES VIDÉOS DESTINÉES À RETOURNER L’ESPRIT ?

« Love is Love » n’est pas la seule vidéo d’Anchored North réalisée pour diriger changer les esprits. Parmi leurs autres créations se trouvent des vidéos comme « Les bébés avortés vont-ils au paradis ? » et « J’ai pardonné à mon violeur ». Aussi troublantes soient-elles, toutes ces vidéos jouent sur un élément : « guérir » toutes les personnes concernées.

Deb Cuny de la campagne #BornPerfect voit dans ce message la nouvelle manière employée par les milieux évangéliques pour combattre ce qu’ils considèrent comme mal au détriment de l’identité sexuelle des jeunes. « Il y a des pratiques diverses et subtiles qui n’ont pas l’étiquette de thérapie de conversion, mais qui le sont clairement. C’est le cas de toute tentative de changer l’identité sexuelle ou de genre, même par la prière. »

Pour rappel, les jeunes LGBT ont de deux à sept fois plus de chance d’effectuer une tentative au cours de leur vie…


Il faut considérer la vie comme une partie que l’on peut gagner ou perdre.

— Simone de Beauvoir