Marthe Richard

Espionne ou menteuse hors pair ? Marthe Richard aurait été au service de la France en 1937 et décorée de la Légion d’honneur en 1935. Devenue espionne pour le Service de centralisation des renseignements après le décès de son mari, Henri Richer, en 1915, elle sera à l’origine de la fermeture des maisons closes en 1945.

Elle fait partie des premières femmes aviatrices et a commencé à travailler en tant qu’espionne en 1916 pour le capitaine Ladoux. Agent double, elle a dû mettre fin à sa carrière à cause de la presse qui aurait révélé son identité. Toutefois, elle reprend ses activités lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle décède en 1982 à 92 ans.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de