L’ORYX D’ARABIE

Également appelée “licorne arabe”, l’espèce avait été considérée comme éteinte dans la nature au début des années 1970 à cause de la chasse excessive dont il faisait l’objet. Heureusement, des populations d’oryx étaient présentes dans les zoos du monde entier et “l’opération oryx” a été lancé pour permettre de les élever dans le but de les relâcher dans la nature. Le Zoo de Phoenix a démarré le projet aux côtés de la Wildlife Conservation Society de Londres, avec l’aide du World Wildlife Fund.
Depuis le début du projet dans les années 1960, le Zoo de Phoenix à lui seul a connu plus de 240 naissances et, en 1980, il y avait assez d’animaux pour les réintroduire dans la nature. Un projet qui a débuté avec peu de personnes a permis de rétablir des populations d’oryx à Oman, en Arabie Saoudite et en Israël, avec plus de 1 000 nouveaux animaux, bien que la population sauvage soit toujours considérée comme vulnérable. Encore plus impressionnant, il y a entre 6 000 et 7 000 animaux encore en captivité, ce qui fait de l’Opération Oryx l’un des programmes d’élevage en captivité et de réintroduction les plus réussis.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de