enfant voiture
— Yulia Raneva / Shutterstock.com

Voyager n’est pas évident pour tout le monde, et si certains adorent les road trips, d’autres détestent les longs trajets en voiture. Si cela dépend des préférences de chacun pour les adultes, les enfants n’aiment généralement pas les longs voyages en voiture, et cela a une explication scientifique.

La perception du temps n’est pas la même chez les enfants et les adultes

Si partir en vacances devrait être synonyme d’amusement et de détente, ce n’est pas toujours le cas, surtout lorsqu’on a des enfants en bas âge. Même si les parents adorent leurs enfants, ils peuvent parfois se montrer particulièrement pénibles, et c’est notamment le cas pendant les longs trajets en voiture, indispensables pour arriver à bonne destination pour les vacances. En effet, parce que les enfants trouvent les trajets en voiture trop longs et déplaisants, ils auront tendance à se montrer très pénibles.

La question est de savoir pourquoi les enfants n’aiment pas les longs trajets en voiture. Nous remarquerons notamment que certaines personnes – des adultes en l’occurrence – adorent les voyages en voiture et sautent sur toute occasion de partir pour un road trip. Pourtant, bon nombre de ces adultes ont aussi détesté les longs voyages en voiture lorsqu’ils étaient enfants. Selon les experts, cela s’explique en grande partie par la différence de perception du temps et de l’espace entre les adultes et les enfants.

En effet, notre perception du temps change à mesure que nous vieillissons. En vieillissant, nous avons la sensation que le temps passe plus rapidement. Ce phénomène est tout simplement dû au fait qu’au fur et à mesure qu’une personne vieillit, toute durée devient une plus petite proportion de notre vie. Pour illustrer cette théorie, il suffit de faire le calcul : une année représente 14,30 % de la vie d’un enfant de 7 ans, alors que cela ne représente que 1,43 % de la vie d’une personne de 70 ans.

enfants voiture
— antoniodiaz / Shutterstock.com

Le manque de connaissance de l’espace et l’ennui sont aussi à prendre en compte

Ainsi, un long trajet en voiture semble beaucoup plus long à un enfant qu’à un adulte parce que cela représente une plus grande proportion de sa vie. Mais ce n’est pas le seul facteur qui influence la perception des longs trajets en voiture. Notre compréhension de l’espace – notamment de la distance et de la géographie – évolue également lorsque nous vieillissons. Cela signifie que les adultes sont capables de structurer l’espace, et ainsi de savoir quelle partie du voyage a été effectuée et quelle partie il reste encore à faire.

Étant donné que ce sont des informations que les adultes connaissent, ils ne vont pas poser un grand nombre de questions pour connaître la progression ; une habitude que l’on remarquera généralement chez les enfants, et que les adultes ont tendance à trouver agaçante. Pourtant, il faut savoir se montrer compréhensif puisqu’au final, ce comportement est tout à fait normal. Il résulte notamment de l’absence de contrôle sur l’évolution du voyage, ainsi que des incertitudes temporelles et spatiales de cette progression.

Enfin, il y a un dernier facteur qui fait que les enfants détestent les longs trajets en voiture : l’ennui. Les enfants ne sont pas connus pour être particulièrement patients, et ils sont toujours à la recherche de stimulations et de divertissements. Or, à part regarder le paysage, il n’y a pas grand-chose à faire durant les longs voyages en voiture. Et l’ennui aboutit à une impression que le temps s’écoule plus lentement.   

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments