Il y a quelques jours, Jeff Bezos, dont la fortune est estimée à 130 milliards de dollars, soit plus que le PIB du Maroc, a annoncé qu’Amazon ferait un don de 690 000 dollars « seulement » pour venir en aide à l’Australie, frappée par de terribles incendies.

Le « modeste » don d’Amazon pour l’Australie fait jaser

Récurrents en Australie, les feux de brousse sont cette année d’une ampleur sans précédent et ne montrent aucun signe de ralentissement. Les 135 incendies ayant ravagé le sud-est du pays depuis septembre 2019 ont détruit environ 3 000 habitations et fait 26 victimes, tandis que les experts estiment que plus d’un milliard d’animaux sont morts dans les flammes, et craignent que certaines espèces endémiques, déjà menacées avant la catastrophe, n’aient été entièrement anéanties. Alors que les dons affluent du monde entier depuis plusieurs semaines, la « modeste » somme offerte par Amazon n’a pas manqué de créer la polémique.

Sur son blog, la société de Jeff Bezos a annoncé « être de tout cœur avec l’ensemble des Australiens, les communautés du pays, le bush et la faune touchés par les feux de brousse dévastateurs », tout en précisant qu’elle utiliserait « la logistique et les technologies innovantes d’Amazon ainsi que les dons en espèces » afin de soutenir les secours sur place et de venir en aide aux communautés durement touchées par la catastrophe. Si l’intention est louable, le montant du don (environ 690 000 dollars) pose question, quand on sait que la société a dégagé plus de 11 milliards de dollars de bénéfices en 2018.

— Marina Linchevska / Shutterstock.com

0,000009 % des revenus annuels de Jeff Bezos

Homme le plus fortuné de la planète, Bezos gagne près de 6,5 milliards de dollars chaque mois, soit une somme légèrement inférieure à 150 000 dollars par minute. En d’autres termes, les 690 000 dollars de dons d’Amazon pour l’Australie sont inférieurs à ce que son patron amasse passivement en 5 minutes, et représentent seulement 0,000009 % de ses revenus annuels. À titre de comparaison, certaines personnalités moins fortunées se sont montrées bien plus généreuses : le groupe Metallica a offert 60 0000 dollars de plus que Bezos tandis que l’acteur australien Chris Hemsworth a effectué un don d’1 million de dollars.

Précédemment, Jeff Bezos avait déjà créé la polémique en refusant de signer la « promesse de don » du multimilliardaire Bill Gates, un accord symbolique dans lequel les personnes les plus fortunées de la planète s’engagent à faire don de la moitié de leur richesse de leur vivant, auquel s’était jointe son ex-femme une fois leur divorce finalisé. Il semble que le patron d’Amazon ait des projets plus « ambitieux » pour sa fortune : en 2018, il avait notamment expliqué que le seul scénario dans lequel il se voyait engager de telles sommes se résumait au financement de voyages dans l’espace.

Si les PDG d’Apple et de Google ont également annoncé qu’ils soutiendraient l’Australie dans sa lutte contre les incendies, le montant de leurs dons n’a pas été dévoilé.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de