dinosaure
— Liu zishan / Shutterstock.com

Visant à établir le régime alimentaire des premiers dinosaures, une récente étude a montré que les ancêtres de bon nombre des herbivores les plus célèbres mangeaient de la viande.

Établir le régime alimentaire des premiers dinosaures

Si les T. rex, tricératops et autres brachiosaures font partie des dinosaures les plus emblématiques, ils sont tous apparus à la fin du long règne (il y a 250 à 66 millions d’années) des ces créatures, qui s’avéraient à l’origine beaucoup plus petites. Dans le cadre de travaux publiés dans la revue Science Advances, des chercheurs de l’université de Bristol ont examiné les habitudes alimentaires de 11 espèces primitives appartenant aux trois principales lignées de dinosaures : les ornithischiens, les sauropodomorphes et les théropodes.

Afin de déterminer le régime alimentaire d’animaux disparus, les chercheurs s’appuient généralement sur leurs dents, s’avérant acérées chez les carnivores (pour les aider à percer et déchiqueter la chair de leurs proies) et larges et plates chez les herbivores (afin de faciliter le broyage de la matière végétale). Adoptant une approche similaire, les auteurs de la nouvelle étude ont utilisé des modèles informatiques avancés afin de comparer leur forme et leur réponse mécanique à celles de reptiles modernes.

Ces simulations ont offert un aperçu convaincant de la diversité des régimes alimentaires (carnivorisme, herbivorisme et omnivorisme) de ces premiers dinosaures. Avec notamment des théropodes primitifs possédant des dents pointues semblables à celles des varans modernes, carnivores, ce qui faisait sens étant donné que certains de leurs descendants les plus célèbres (tyrannosaures, raptors…) étaient de redoutables mangeurs de chair.

Structures dentaires des trois principales lignées de dinosaures — © Antonio Ballell

Des ornithischiens et des sauropodomorphes mangeurs de viande

De façon beaucoup plus inattendue, il s’est avéré qu’une bonne partie des premiers représentants des deux autres groupes (ayant ensuite évolué vers une gamme diversifiée d’herbivores) consommaient régulièrement de la viande.

« Nos analyses montrent que les ornithischiens [comprenant de nombreuses espèces mangeuses de plantes comme les dinosaures à cornes, les ankylosaures blindés et les dinosaures à bec de canard] étaient à l’origine omnivores, et les premiers sauropodomorphes [ ancêtres des sauropodes à long cou tels que le Diplodocus] carnivores », écrivent les chercheurs. « Cela va à l’encontre des hypothèses traditionnelles, et indique que les régimes alimentaires des premiers dinosaures étaient très variés. »

Selon l’équipe, cette particularité aurait probablement permis aux dinosaures de perdurer si longtemps. Initialement dans l’ombre d’un autre grand groupe de reptiles, ceux-ci s’avéraient suffisament diversifiés pour occuper les nombreuses niches écologiques vacantes à l’issue de l’extinction massive du Trias et prospérer.

De gauche à droite : Lesothosaurus (ominvore), Buriolestes (carnivore) et Thecodontosaurus (herbivore) — © Gabriel Ugueto
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments