Alors que la parole face à l’inceste se libère, ce court-métrage percutant intitulé Deux cauchemars dans mon histoire met en lumière la solitude trop souvent vécue par les victimes. En plus de subir des violences psychologiques et sexuelles, les victimes sont ignorées par la justice.

Ce court-métrage a été mis en ligne par l’association Face à l’inceste qui incite les Français à signer une pétition pour changer la loi afin que les victimes n’aient plus à prouver qu’elles étaient consentantes ou non.

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Pour être incestueux,il faut deja etre pédophile.C’est grave!