— PictureScapes / Shutterstock.com

Le désert de Namaqualand a une sublime particularité, qui en fait presque une merveille de la nature : chaque année, au printemps, une partie de celui-ci se voit recouvert de fleurs, formant comme une belle robe colorée. Ce désert se situe en Afrique du Sud et a une superficie de 440 000 kilomètres carrés, mais le champ de fleurs en question couvre 600 000 hectares, soit 6 fois la superficie de Paris. 

Des millions de fleurs s’épanouissent donc au printemps. On trouverait près de 4 000 espèces au sein de ce champ, dont 600 uniques à celui-ci : on ne les trouve nulle part ailleurs. Il est très prisé par les touristes locaux mais également de plus en plus par les touristes internationaux, qui aiment beaucoup s’y rendre lors de la saison de floraison. Mais ce désert ne possède pas qu’une seule merveille : on y trouve également le Richtersveld, un site naturel inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Ce désert de montagnes a une autre caractéristique : il possède la plus grande concentration de succulentes du globe. 

Ce désert se situe entre la Namibie et l’Afrique du Sud et a une superficie de 440 000 kilomètres carrés, mais le champ de fleurs en question couvre 600 000 hectares, soit 6 fois la superficie de Paris. Il est traversé par le fleuve Orange, qui permet par ailleurs de former une frontière naturelle entre les deux pays. On trouve dans cette zone l’un des plus grands pourcentages de personnes parlant l’afrikaans, avec plus de 90 % de la population qui en sont locuteurs.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de