© CD Projekt Red / CyberPunk 2077

Décidément, il semblerait bien que le jeu vidéo Cyberpunk soit maudit. Cette fois, ce n’est pas une question de bug, mais des pirates ont volé les données du studio polonais. Toutefois, ce dernier ne compte pas payer de rançon.

CD Projekt Red, à l’origine des jeux The Witcher et du récent Cyberpunk 2077, a été victime d’une « cyberattaque ciblée » lundi 8 février. Les pirates ont volé des données, dont des codes sources des jeux Cyberpunk 2077 et The Witcher 3.

Il s’avère qu’« un acteur non identifié a obtenu un accès non autorisé à notre réseau interne, collecté certaines données appartenant au groupe CD PROJEKT et laissé une demande de rançon », indique le studio polonais sur Twitter, mardi 9 février.

En effet, le studio doit payer une rançon sous 48 heures, sinon les documents internes et les codes sources seront mis en vente en ligne. Après les nombreux problèmes liés au jeu Cyberpunk, le studio est très affaibli et les pirates en profitent : « Les investisseurs perdront confiance en votre groupe et votre action plongera encore plus bas. »

Fort heureusement, CD Projekt Red indique qu’« à ce stade, nous pouvons confirmer qu’à notre connaissance, les systèmes compromis ne contenaient aucune donnée personnelle de nos joueurs ou clients de nos services ».

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de