― Sam Wordley / Shutterstock.com

1. Les essais sur les vaccins semblent être en bonne voie

En effet, le professeur Allen déclare que les expérimentations de vaccins semblent apporter des résultats positifs et les fabricants de médicaments auraient même annoncé que des doses seront livrées d’ici le mois d’octobre. Néanmoins, si la perspective que les essais cliniques de vaccins montrent des signes positifs met du baume au cœur, les scientifiques estiment toujours que développer un vaccin en 12 mois serait un record. Par ailleurs, Juliette Kayyem, une collègue du professeur Allen, prévient quand même que même si un vaccin contre le coronavirus était découvert, la tâche la plus difficile serait de le fabriquer en grand nombre et de le distribuer. En conséquence, il faudrait encore que les patients attendent plusieurs mois avant de recevoir un vaccin.

Néanmoins, tout porte à croire que les scientifiques font déjà des pieds et des mains pour résoudre ce problème et comme tous les scientifiques du monde se concentrent sur le même problème, nul doute qu’un remède sera vite débusqué. Reste à espérer que les gouvernements le fassent parvenir au plus vite et de manière abordable à leurs citoyens.  

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de