― peterschreiber.media / Shutterstock.com

2. Une personne ayant déjà été exposée au coronavirus en devient protégée

D’après les explications du professeur, rapportées par le Washington Post, des études ont montré que 20 à 50 % des personnes qui n’ont jamais été exposées au Covid-19 avaient des cellules immunitaires, dénommées lymphocytes T à mémoire, qui réagissaient au Covid-19. L’hypothèse est que ces cellules immunitaires se sont créées à partir d’une ancienne exposition à un coronavirus du rhume. Toutefois, les scientifiques n’ont pas encore réussi à savoir pourquoi certaines personnes guérissent plus vite que d’autres ou pourquoi certains individus arrivent à transmettre la maladie à beaucoup d’autres alors que certains ne la propagent pas du tout. Des questions sur lesquelles les chercheurs devront encore se pencher.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de