Arp-122
© NASA

Le télescope spatial Hubble de la NASA/ESA a récemment capturé une rencontre cosmique extraordinaire, nommée Arp 122, située à une distance de 570 millions d’années-lumière dans la constellation d’Hercule. Cette collision remarquable implique deux galaxies distinctes, à savoir la galaxie spirale inclinée et déformée NGC 6040 et la galaxie spirale face à face NGC 6039.

Les astronomes du télescope Hubble ont souligné dans un communiqué que même si les collisions et les fusions de galaxies sont des événements d’une énergie monumentale, elles se déroulent sur une échelle de temps considérablement lente. À titre d’exemple, la collision imminente entre la Voie lactée et la galaxie d’Andromède, sa plus proche voisine, est prévue dans environ 4 milliards d’années.

Le processus de collision et de fusion lui-même est également un phénomène étendu, pouvant prendre des centaines de millions d’années en raison des distances astronomiques à parcourir. Les galaxies, composées d’étoiles, de leurs systèmes solaires, de poussière et de gaz, subissent d’énormes changements dans les forces gravitationnelles lors de ces rencontres cosmiques, altérant ainsi complètement leur structure. 

Les chercheurs notent que les galaxies résultant de ces fusions tendent à adopter une structure régulière ou elliptique, en raison des perturbations infligées aux structures plus complexes, comme celles observées dans les galaxies spirales.

L’image capturée d’Arp 122 témoigne de cette collision en cours, suscitant la curiosité quant à la forme finale de cette galaxie fusionnée. Cependant, les astronomes rappellent que cela ne se produira que dans un futur extrêmement lointain, soulignant la lenteur incommensurable de ces processus cosmiques. Par ailleurs, Hubble révèle la météo apocalyptique de l’hostile planète Tylos.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments