© Matt Brown / Wikimedia Commons

La pollution atmosphérique est de plus en plus fréquente sur notre planète et nous sommes les premiers responsables de ce désastre. En effet, les activités humaines sont actuellement à l’origine d’énormes changements sur le plan climatique et environnemental. 97 % des experts en météorologie affirment que le changement climatique est causé par les activités de l’Homme. Seulement 3 % des climatosceptiques sont réellement qualifiés en matière de science climatique.

Le changement climatique, une réalité pour 97 % des scientifiques

Les chercheurs ont déjà effectué plus de 12 000 études sur le changement climatique. 97 % des scientifiques assurent que le changement climatique est réel et causé par l’Homme. En revanche, ils affirment qu’il est possible que l’environnement s’adapte et change de lui-même mais vu l’étendue des dégâts causés par l’Homme, c’est assez rare.

Il faut savoir que plusieurs forces peuvent influencer le climat. Par exemple, l’augmentation de l’énergie et du rayonnement du Soleil que la Terre reçoit augmente les gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Malheureusement, en plus de ces phénomènes naturels, la force motrice qui provient des activités humaines fait augmenter considérablement l’émission de gaz toxiques. En effet, notre climat est très sensible aux gaz à effet de serre.

― Valmedia / Shutterstock.com

3 % des climatosceptiques réellement qualifiés

Selon une étude publiée dans la revue British Journal of Political Science, très peu de scientifiques sont réellement qualifiés en matière de changement climatique :

« Presque aucune des personnes qui ont signé les documents n’a de diplôme directement lié à la science du climat. En fait, moins de 1 % des individus de l’échantillon ont un diplôme jugé pertinent en sciences du climat, la pertinence étant définie comme des individus ayant un diplôme en climatologie ou dans un domaine similaire. »

Malheureusement, les médias accordent aussi de l’importance aux climatosceptiques, parfois plus que les dangers réels du changement climatique. Le réchauffement induit par les émissions mondiales de carbone serait 18 % plus élevé que les scientifiques ne l’estimaient, ce qui impliquerait un laps de temps réduit pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris.

― farzand01 / Shutterstock.com
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
ozarmes
ozarmes
3 mois

Il reste donc 97 % qui croient de façon moutonnière tout ce qu’on leur raconte ??