Sculptures Nok
Sculptures nok

LES NOK

La culture nok est mystérieuse et bien méconnue du public. Pourtant, celle-ci s’est imposée de 1000 avant J.-C. à 300 après J.-C., dans l’actuel Nigéria du Nord. L’existence des Nok a été révélée par hasard lors d’une opération d’extraction dans une mine d’étain, en 1943, selon le Metropolitan Museum of Art de New York (Met).

Les mineurs ont découvert un buste en terre cuite, preuve de la place prépondérante qu’occupait la sculpture dans cette civilisation. Plusieurs sculptures du même matériau ont ensuite été retrouvées, y compris des représentations de personnes portant des bijoux, des matraques et des fléaux, symboles de l’autorité repris dans l’Egypte antique, selon le Minneapolis Institute of Art. D’autres sculptures représentant des étapes de la vie, dont la maladie – ici léléphantiasis – ont également été extraites, d’après le Met.

Masques Nok
Masques nok

Certains objets appartenant aux Nok, qui sont aujourd’hui les seuls vestiges de cette période, ont, sans analyse archéologique, souvent été sortis de leur contexte d’utilisation. Ce manque de vigilance a renforcé le mystère déjà palpable autour de cette civilisation pendant plusieurs années.

En 2012, les Etats-Unis ont rendu un colis entier de figurines nok au Nigéria, après leur vol au Musée national du Nigéria pour être soumis à la contrebande aux Etats-Unis.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de