Photographie de Théophile Gautier par ©Nadar/ via Wikipédia (Licence Creative Commons)

4. Théophile Gautier et Le Club des Haschischins

De nombreux clubs secrets permettaient aux écrivains en vogue de se retrouver pour échanger leurs idées. Mais le club mené par le célèbre écrivain Théophile Gautier n’avait pas le même objectif. Le chef de file du mouvement Parnasse avait créé en 1844 Le Club des Haschischins, où il invitait ses camarades auteurs à consommer différentes drogues. Baudelaire faisait partie des membres du club et s’est inspiré de son vécu pour écrire son essai Les Paradis artificiels

Théophile Gautier lui-même a rédigé la nouvelle Le Club des Haschischins en 1846. Le narrateur consomme, comme lui, le dawamesk, une pâte à base de cannabis qui le plonge dans un état second. On peut voir, à travers cet écrit, une façon de glorifier les effets de la drogue dans le contexte de création artistique. Mais Le Club était éphémère, et Gautier aurait arrêté de consommer d’autres drogues. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de