Si les plats faits maison ont le vent en poupe et sont considérés comme une alternative plus saine aux préparations industrielles, adopter cette routine pour votre chat peut se révéler extrêmement dangereux pour lui selon cette nouvelle étude. Explications.

Des préparations « maison » très carencées

Selon les chercheuses de l’Université de Californie à Davis, ces recettes présentées comme des alternatives plus saines aux croquettes et autres pâtées vendues dans le commerce, sont loin de l’être, en particulier pour les félidés. Sur les 114 préparations faites maison analysées, provenant de livres spécialisés et du web, les scientifiques ont en effet estimé que 40 % d’entre elles ne mettaient en avant aucune consigne alimentaire, tandis que les autres se montraient obscures en ce qui concerne les qualités nutritionnelles des préparations.

Les chercheuses ont également constaté que l’ensemble des recettes présentaient des carences en nutriments essentiels. Si celles conçues par les vétérinaires étaient considérées comme les plus complètes et saines, nombre des préparations analysées n’intégraient pas 19 nutriments considérés comme essentiels, et se révélaient également très carencées avec moins de 50 % des apports recommandés en fer, zinc, thiamine, choline, vitamine E et manganèse (indispensables aux chats).

« Les craintes liées aux croquettes et pâtées industrielles sont infondées »

En ce qui concerne les cas les plus préoccupants, les scientifiques américaines ont constaté que 7 % des recettes utilisaient des ingrédients pouvant se révéler potentiellement toxiques pour les chats (poireaux, oignons, ail…). Il se trouve également que pour plusieurs préparations intégrant de la viande crue, il n’était nulle part fait mention des dangers de contamination bactérienne, tandis que d’autres recettes à base d’os ne précisaient pas qu’il était indispensable de les broyer afin d’éviter les déchirures gastro-intestinales.

Comme l’a expliqué Jennifer Larsen, auteure principale de l’étude : « Nos analyses démontrent que l’alimentation maison pour vos animaux de compagnie n’est pas nécessairement meilleure. » La scientifique estime par ailleurs que « les craintes liées aux croquettes et pâtées industrielles sont infondées » et invite celles et ceux qui souhaitent absolument cuisiner pour leur chat à s’assurer que les recettes qu’ils choisissent sont sûres, équilibrées et adaptées à ses besoins, en consultant si besoin un vétérinaire.

Les croquettes vendues dans le commerce sont adaptées aux besoins de votre compagnon.

COMMENTEZ
2

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Bouttaz Claudine19guy51 Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
19guy51
Membre
19guy51

Il y avait une vie pour les animaux avant l’apparition des croquettes.
Des générations de chiens et de chats ont survécu à ces prétendues carences.
N’y aurait-il pas beaucoup d’éléments de langage du marketing industriel derrière cet argumentation ?

Bouttaz Claudine
Invité
Bouttaz Claudine

Je ne cuisine pas pour mon chat! Je lui donne des croquettes, mais TRÈS important sans CÉRÉALES ! Vous ne parlez pas de cet ingrédient qu’ils mettent dans les croquettes et qui est très mauvais pour les chats, agit sur les reins et mène à l’euthanasie de l’animal car impossible… Lire la suite »