ballonnement
— Peakstock / Shutterstock.com

Avoir des ballonnements peut être très désagréable. En effet, cette sensation d’avoir le ventre à la fois distendu et vide peut être très gênante. Heureusement, il existe des méthodes simples pour s’en débarrasser. Mais avant de s’y intéresser, il serait tout de même utile de savoir ce que sont les ballonnements et ce qui les cause.

Les différentes causes

Également appelés ballonnements abdominaux ou météorisme abdominal, les ballonnements se manifestent essentiellement par une sensation de serrement, de pression, de gonflement ou de plénitude au niveau du ventre. Cette sensation peut être accompagnée ou non d’un abdomen visiblement distendu. La sensation peut varier de légèrement inconfortable à extrêmement douloureuse. Et il est important de savoir que les ballonnements peuvent se produire même si on n’a pas trop mangé.

En effet, des problèmes digestifs, des fluctuations hormonales ou d’autres problèmes de santé sous-jacents peuvent causer des ballonnements de manière récurrente. Quoi qu’il en soit, les ballonnements ne sont généralement pas des signes d’un problème de santé grave. Par ailleurs, la suralimentation reste la cause la plus courante des ballonnements. Une suralimentation peut notamment provoquer des excès de gaz intestinaux et, par extension, causer des ballonnements.

Mais les excès de gaz peuvent également être causés par le fait qu’on ait mangé trop vite ou par une intolérance alimentaire. Par exemple, lorsque les personnes intolérantes au lactose consomment du lait ou des produits laitiers, elles ont tendance à avoir des ballonnements. Chez les femmes, le cycle menstruel peut aussi être à l’origine de ballonnements temporaires. Le stress, l’anxiété et la dépression peuvent également causer des ballonnements. Et il en va de même pour les troubles de l’alimentation comme l’anorexie et la boulimie.

Quant aux conditions médicales à l’origine des ballonnements, nous pouvons notamment citer le syndrome du côlon irritable, les maladies intestinales inflammatoires – comme la colite ulcéreuse ou la maladie de Crohn – ou les infections parasitaires intestinales. Dans tous les cas, ces excès de gaz se produisent car le tractus gastro-intestinal ne fait pas circuler efficacement les gaz dans le corps, qui finissent alors par s’accumuler dans les intestins. Parfois, le tractus gastro-intestinal fonctionne très bien, mais on avale tout simplement trop d’air.

ballonnements
— Photographee.eu / Shutterstock.com

Comment s’en débarrasser ?

Si l’alimentation est la principale cause des ballonnements, la meilleure chose à faire est d’éviter d’en avoir en faisant attention à ce que l’on mange et comment on mange. Ainsi, il est préférable de ne pas manger en excès, d’éviter la nourriture trop grasse et les aliments qui causent de l’intolérance, et de ne pas manger trop rapidement. Pour ceux qui souffrent de ballonnements de manière récurrente, il est conseillé d’éviter les aliments qui favorisent ce problème comme les chewing-gums, les boissons gazeuses, les aliments de la famille des choux et des haricots, et les produits laitiers.

Mais si les ballonnements se produisent tout de même, il faut faire sortir le gaz par des flatulences, et donc des pets et des rots. Si on n’y arrive pas tout seul, les tisanes ou des exercices légers peuvent aider. Si les ballonnements sont causés par d’autres conditions médicales, ce sont surtout ces dernières qui doivent être traitées. Si les changements dans le mode de vie ne sont pas suffisants pour éviter les ballonnements, les médecins peuvent alors prescrire des traitements médicaux pour soulager cette gêne.

Par ailleurs, cela signifie qu’il est parfois nécessaire de consulter un médecin pour les ballonnements, notamment s’ils sont trop fréquents ou s’ils sont accompagnés d’autres symptômes comme des douleurs abdominales, de la fièvre, des brûlures d’estomac, des vomissements ou la diarrhée.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments