Percez les mystères du manga Cat’s Eyes, ce shonen palpitant par le créateur de Nicky Larson !

Le manga de Tsukasa Hojo a marqué le début des années 80 par son histoire mystérieuse et ses personnages féminins charismatiques. Mais à l’international et plus particulièrement en France, c’est son adaptation en anime qui fait connaître l’histoire au public. Le récit nous fait suivre les péripéties de trois soeurs voleuses alors qu’elles tentent de comprendre le passé énigmatique de leur famille. Retour sur un anime culte pour toute une génération.

 

Lorsque Tsukasa Hojo commence à dessiner Cat’s Eyes, le mangaka est déjà connu par les plus grands éditeurs comme Shueisha depuis des années. Il deviendra très populaire avec Cat’s Eyes à partir de 1981 et encore davantage avec City Hunter en 1986. On trouvera d’ailleurs dans ce dernier de multiples références à Cat’s Eyes. Beaucoup de fans s’attristent d’avoir vu City Hunter passer à la postérité alors que le très réussi Cat’s Eyes a tendance à être oublié. Pourtant, l’anime de Tokyo Movie Shinsha diffusé entre 1983 et 1985 est une adaptation pleine de qualités qui a marqué des milliers de téléspectateurs.

 

cm-catseyes-cat

 

Malheureusement pour la série, elle est cependant trop ancrée dans l’ambiance des années 80 et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les générations suivantes n’ont pas nécessairement eu vent de son existence. Dans Cat’s Eyes, tout commence avec l’histoire d’un peintre renommé et passionné d’art du nom de Michael Heinz. Sans prévenir, il disparait et avec lui, toute sa collection d’art, laissant derrière lui trois filles : Rui (Cylia), Ai (Alex) et Hitomi (Tam). Lorsque les oeuvres appartenant à leur père refont surface dans les maisons de différents collectionneurs et criminels, elles décident de prendre les choses en main.

Elles sont en effet convaincues qu’en récupérant lesdites oeuvres, elles pourront découvrir ce qu’il est advenu de leur père. Pour ce faire, elles deviennent des voleuses professionnelles, s’infiltrant sans un bruit chez des criminels notoires pour dérober leurs possessions fraichement acquises. Certaines de leurs expertises, elles vont même jusqu’à narguer les victimes en envoyant une carte à l’avance « Signé Cat’s Eyes » prévenant de l’heure du vol. Pourquoi Cat’s Eyes ? C’est tout simplement le nom du café qu’elles tiennent durant la journée. Bien entendu, personne ne fait le rapprochement, même pas Toshio (Quentin).

 

cm-catseyes-soeurs

 

Toshio, c’est le fiancé d’Hitomi et l’inspecteur chargé d’enquêter sur la série de vols d’oeuvres d’art perpétrés par les soeurs Kisugi. Ces dernières profitent même de cette relation pour garder un coup d’avance sur les criminels et la police. Ce qui n’est pas de trop, car pour elles, le temps presse. Nul ne sait ce qu’il est advenu de leur père et toute cette double vie n’a qu’un seul but : le retrouver. Si l’animation est très agréable pour l’époque, Cat’s Eyes est aussi un anime marrant, plein de vie et de rebondissements, et les personnages sauront surprendre le spectateur sans tomber dans des stéréotypes du genre.

La fin de l’anime est cependant assez bâclée et il faudra revenir sur le manga en dix-huit volumes si vous voulez avoir une fin digne de ce nom qui apporte une conclusion à toutes les intrigues. Il faut aussi admettre que quelqu’un qui est habitué aux animes contemporains ne trouvera certainement pas son bonheur dans une animation du début des années 80 et que le manga semble donc la meilleure alternative. Le chemin de la vérité jusqu’à Michael Heinz est parsemé d’aventures, d’embûches et de mystères. En attendant de découvrir son destin, les soeurs Kisugi vous promettent un récit haut en couleur !

 

cm-catseyes-vol

cm-catseyes-gant

 

À ceux qui n’ont pas eu la chance de connaître l’anime dans les années 80 et 90, il sera sans doute préférable de découvrir l’oeuvre avec sa version originale manga publiée en France depuis 2008. Les deux versions reposent énormément sur les dialogues et il est aussi plus agréable de suivre l’intrigue avec les traductions actuelles qu’avec les nombreuses approximations des années 80. Avez-vous connu Cat’s Eyes dans votre jeunesse ou aimeriez-vous le découvrir avec le manga ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux