Sergei Ponomarenko
© Schekinov Alexey Victorovich / Wikimedia Commons

Certains chercheurs, comme Albert Einstein, ont envisagé des scénarios où le voyage dans le temps serait réalisable grâce aux trous noirs. Cependant, aucune preuve concrète d’un tel phénomène n’a jamais été apportée.

Parmi les nombreuses histoires de voyageurs temporels qui circulent sur Internet, l’une des plus étranges et des plus populaires est celle de Sergei Ponomarenko, un homme qui aurait débarqué à Kiev en 2006 en provenance des années 1950. Mais cette histoire est-elle vraie ou s’agit-il d’un canular ? Un YouTubeur a mené l’enquête et a révélé la vérité.

Un homme hors du temps

Tout commence le 26 avril 2006 à Kiev, la capitale de l’Ukraine. Ce jour-là, plusieurs témoins signalent aux autorités la présence d’un individu au comportement étrange dans les rues. Il semble perdu et effrayé, il porte des vêtements démodés et il ne reconnaît pas les lieux qui l’entourent. Il demande aux passants où se trouve une rue qui n’existe plus depuis longtemps.

Des policiers s’approchent de lui pour l’interroger et lui demandent ses papiers d’identité. L’homme leur tend un passeport soviétique datant de 1956. Il affirme s’appeler Sergei Ponomarenko et être né en 1932. Les policiers pensent qu’il souffre d’un trouble mental et décident de l’emmener dans un hôpital psychiatrique pour qu’il soit examiné par un médecin. Là-bas, il rencontre le docteur Pablo Kutrikov, à qui il raconte son incroyable histoire.

Une rencontre avec un ovni

Selon Ponomarenko, il était en train de prendre des photos de la ville de Kiev avec son appareil photo ancien, lorsqu’il a aperçu un objet volant non identifié (ovni) dans le ciel. Il a voulu le photographier, mais il s’est retrouvé soudainement transporté dans le futur, en 2006. Il dit avoir du mal à croire ce qu’il voit autour de lui et ne comprend pas ce qui lui est arrivé.

Il montre son appareil photo aux policiers et leur demande de développer le film qu’il contient. Les policiers font appel à un expert en photographie, Vadim Poisner, qui accepte de s’occuper du cas. Poisner est intrigué par le type de film utilisé par Ponomarenko, qui n’est plus fabriqué depuis les années 1970. Il est également surpris par l’état impeccable du film, qui aurait dû se détériorer avec le temps.

Il développe les photos et découvre qu’elles montrent des scènes de la vieille ville de Kiev dans les années 1950. Il y a aussi le portrait d’une femme souriante et celui de Ponomarenko lui-même, habillé exactement comme lors de son arrestation. Mais la photo la plus étonnante est celle qui représente un ovni en forme de cloche, ressemblant à celui que Ponomarenko a décrit au médecin.

Une disparition mystérieuse

Les policiers sont perplexes devant ces photos et ne savent pas quoi penser de Ponomarenko. Est-il vraiment un voyageur temporel ou un imposteur ? Ils décident de le placer dans une chambre surveillée par des caméras pour le garder à l’œil. Mais quelques heures plus tard, lorsqu’une infirmière vient lui rendre visite, elle constate avec stupeur que la chambre est vide. Ponomarenko a disparu sans laisser de trace.

Les caméras de surveillance ne montrent aucune image de lui sortant de l’hôpital. Les fenêtres de la chambre sont grillagées et ne permettent pas de s’échapper. Ponomarenko s’est-il évaporé dans les airs ? A-t-il réussi à retourner dans son époque ? Ou a-t-il été enlevé par quelqu’un ? Le mystère reste entier.

Le docteur Kutrikov, intrigué par cette affaire, décide de mener sa propre enquête sur Ponomarenko. Il découvre que ce nom figure dans les archives de la police soviétique et qu’il correspond à un homme qui a disparu en 1958. Il parvient également à retrouver la femme qui apparaît sur les photos, Valentina Kulik, qui vit toujours en Ukraine.

Une histoire invraisemblable

Kutrikov contacte Kulik et lui demande si elle connaît Ponomarenko. Elle confirme qu’il s’agit de son ancien petit ami et lui montre d’autres photos d’eux ensemble. Elle lui raconte que Ponomarenko avait disparu pendant deux ans, entre 1956 et 1958, avant de réapparaître brièvement. Puis il a disparu à nouveau dans les années 1970, sans donner de nouvelles.

Kulik dit avoir reçu plus tard une photo de Ponomarenko, vieilli et portant des lunettes. Au dos de la photo, il y avait écrit : “Kiev, 2050”. Elle pense que Ponomarenko est un voyageur temporel et qu’il a visité le futur. Elle espère qu’il reviendra un jour la voir.

Cette histoire semble incroyable, mais elle a été relayée par de nombreux médias et sites web comme une preuve du voyage dans le temps. Cependant, un YouTubeur nommé Joe Scott a décidé de vérifier les sources et les images utilisées pour raconter cette histoire. Il a découvert qu’il s’agissait en fait d’un canular bien orchestré.

Un canular dévoilé

Joe Scott a analysé les photos et les vidéos prétendument enregistrées lors de l’apparition de Ponomarenko en 2006. Il a remarqué plusieurs incohérences et anomalies qui révèlent la supercherie. Par exemple, la photo de Ponomarenko censée montrer Kiev en 2050 présente des gratte-ciels qui ressemblent à des copies de l’Empire State Building de New York. De plus, les photos et les vidéos proviennent toutes d’une série télévisée ukrainienne intitulée “Aliens”.

Cette série se présente comme un documentaire sur les phénomènes paranormaux et extraterrestres, mais elle est en réalité une fiction basée sur des témoignages inventés. Elle est accompagnée d’un avertissement qui précise que les scènes reconstituées ne sont pas des preuves scientifiques et que les théories ou hypothèses proposées ne peuvent être considérées comme correctes.

Joe Scott conclut que l’histoire de Ponomarenko est un canular élaboré à partir d’éléments tirés de cette série, et qu’elle n’a rien à voir avec le voyage dans le temps. Il invite les internautes à faire preuve d’esprit critique et à vérifier les sources avant de croire à ce genre d’histoires. Il rappelle également que le voyage dans le temps reste une spéculation sans fondement empirique, et qu’il faut se méfier des imposteurs qui prétendent en avoir fait l’expérience.

S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
SKUTNIK
SKUTNIK
8 mois

BEAUCOUP DE TARES EN CETTE PLANETE