ー JONATHAN PLEDGER/ Shutterstock.com

Le weekend des 17 et 18 avril, un braconnier a été retrouvé mort, apparemment « piétiné » par un troupeau d’éléphants, dans une réserve d’Afrique du Sud.

Des braconniers en fuite

Dans la réserve protégée du Kruger National Park, en Afrique du Sud, les rangers ont fait une drôle de découverte. Alors qu’ils sont en train d’effectuer leur ronde habituelle dans la zone Phabeni du parc national, les rangers ont découvert des traces d’intrus. Les rangers soupçonnent alors des braconniers. Très vite, les autorités du parc se mettent à leur poursuite avec des moyens mis à disposition.

Avec un hélicoptère et des chiens, les rangers retrouvent rapidement l’un d’entre eux. Ce dernier leur raconte qu’ils sont trois et qu’ils ont pris la fuite précipitamment. Ils « ont laissé tomber une hache et un sac contenant des provisions » ainsi qu’un fusil, a raconté Isaac Phaahla, porte-parole de SanPark à l’AFP. 

Le braconnier arrêté raconte alors leur cavale dans la réserve protégée. Les trois hommes étaient présents pour chasser les rhinocéros. Mais leur chasse d’animaux sauvages s’est retournée contre eux.

— iacomino FRiMAGES / Shutterstock.com

Un braconnier retrouvé mort

Le Kruger National Park explique dans un communiqué que les trois braconniers « fuyaient les rangers lorsqu’ils ont rencontré un troupeau d’éléphants en période de reproduction ». Face à ces intrus, les éléphants, accompagnés de leurs éléphanteaux, ont chargé en direction des braconniers. 

L’un d’entre eux a plus tard été retrouvé mort, « piétiné » par les éléphants, a rapporté Isaac Phaahla. Le troisième a seulement écopé d’une blessure à l’œil et est parvenu à prendre la fuite. Afin de retrouver ce braconnier, les autorités du parc Kruger ont invité les habitants du voisinage à aider la police dans l’identification et la capture de l’homme. 

De son côté, le parc national de Kruger, via son directeur général Gareth Coleman, a déclaré dans un communiqué : « Nous sommes fiers du travail d’équipe et du dévouement de notre Ranger Corp, de nos aviateurs et de l’unité K9. Il est malheureux qu’une vie ait été perdue inutilement. Ce n’est que par la discipline, le travail d’équipe et la ténacité que nous pourrons aider à endiguer la marée du braconnage des rhinocéros au KNP. »

Malgré un monde qui tourne au ralenti depuis un an avec la crise sanitaire, les missions de braconnage ont certes diminué mais pas disparu pour autant. Gareth Coleman rappelle que « la campagne contre le braconnage est de notre responsabilité à tous […] ». 

2
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
BidelSISOLDO Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
SISOLDO
Invité
SISOLDO

Bravo Dumbo !
1 à 0.
Pour une fois…

Bidel
Invité
Bidel

enfin une justice !!!!!