— SUDHANSHU KESARWANI / Shutterstock.com

Depuis le début du confinement, nous observons des situations très peu communes : des chèvres qui conquièrent une ville du pays de Galles, un dauphin qui nage dans le port de Cagliari… La nature et les animaux semblent donc grandement apprécier l’absence de touristes. C’est désormais en Afrique du Sud qu’une situation similaire a été observée.

Tout comme dans beaucoup d’autres pays, l’Afrique du Sud a fermé ses portes aux touristes en vue d’endiguer la propagation du coronavirus. Plusieurs parcs nationaux, tels que le parc de Kruger, sont également fermés depuis le 25 mars dernier. La pandémie a de surcroît mis fin au ballet des jeeps des touristes. Libres de se balader, les lions en profitent désormais pour faire la sieste sur la route, comme l’a rapporté le ranger Richard Sowry.

Situé au nord-est de l’Afrique du Sud, ce parc est habituellement très fréquenté par les touristes, et les lions ne s’aventurent sur les routes que la nuit, en hiver. « Normalement, ils seraient dans les buissons à cause du trafic mais ils sont très intelligents et maintenant ils profitent de la liberté du parc sans nous. Il avait plu mardi soir. Du coup, le goudron était plus sec que l’herbe, et les gros chats et l’eau ne font pas bon ménage », a également expliqué Richard Sowry.

https://twitter.com/SANParksKNP/status/1250453004094001152?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1250453004094001152&ref_url=https%3A%2F%2Fdailygeekshow.com%2Fwp-admin%2Fpost.php%3Fpost%3D685052%26action%3Dedit

Le ranger a également rapporté que des lions et des hyènes se sont promenés sur un terrain de golf dans ce parc. Néanmoins, il craint que ces animaux pensent que ces routes sont désormais des endroits sûrs et calmes. La réouverture du parc et le retour des touristes pourraient donc être particulièrement problématiques.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de