Gracieusement offertes à des milliers d’enfants chinois, ces montres intelligentes intègrent des puces de géolocalisation par satellite développées par la société BeiDou, qui permettent de suivre leurs déplacements avec une précision redoutable.

Plus de 30 000 de ces bracelets vont être mis à disposition des écoliers chinois

Dix-sept mille élèves de soixante écoles primaires de la ville de Guangzhou ont reçu la semaine dernière de nouveaux gadgets high-tech. Comme l’a rapporté le Guangzhou Daily, principal quotidien de la région, il s’agit de montres connectées appelées « Safe Campus Smartwatches », qui permettent aux parents des écoliers de connaître en temps réel la position de leurs enfants sur leur smartphone grâce à l’application dédiée, et également de les appeler en cas d’urgence.

Selon le gouvernement chinois, cette initiative est proposée dans le cadre d’une opération visant à aider les parents à assurer la sécurité de leurs enfants. La participation y est volontaire, et à ce jour, environ 8 000 écoliers ont activé et enregistré en ligne leurs montres connectées d’après les chiffres de BeiDou. Le projet prévoit de mettre à disposition des écoliers plus de 30 000 de ces dispositifs, ainsi que des « bracelets de sécurité » similaires pour les personnes âgées.

La Chine intensifie la surveillance de ses citoyens

Pourvues d’une puce de géolocalisation développée par la compagnie BeiDou Navigation Satellite System, concurrent chinois du GPS, ces montres connectées permettent de suivre les déplacements de leur porteur avec une précision effarante : la compagnie estime que les modules qu’elles intègrent permettent de localiser l’enfant dans un rayon de 10 mètres. Cette initiative constitue l’une des premières démonstrations à grande échelle des capacités de suivi offertes par ce système.

Le Guangzhou Daily précise que ces puces seront bientôt produites à l’échelle nationale, preuve supplémentaire de la volonté de BeiDou, dont le réseau de satellites est toujours en cours de déploiement et devrait être opérationnel en 2020, de développer ses services. Alors que la Chine intensifie la surveillance de ses citoyens grâce à la reconnaissance faciale ou à la collecte de données mobiles, le suivi par satellite constituerait un moyen particulièrement efficace de suivre leurs moindres faits et gestes.

Jianbing Lee / Shutterstock.com

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de