1. Le pigeon voyageur « Cher Ami »

Pendant la Première Guerre mondiale, les pigeons voyageurs étaient les agents de communication. En effet, à défaut de lignes téléphoniques – détériorées par les explosifs -, ils transmettaient les messages. La pigeonne « Cher Ami » constitue toutefois une exception, c’est une héroïne parce qu’elle a transmis 12 messages capitaux dans le secteur de Verdun, commune française. En 1918, en pleine forêt de l’Argonne, elle est l’actrice principale pour secourir la 77e division d’infanterie américaine. Après que celle-ci s’est trouvée isolée du reste du régiment, « Cher Ami » a réussi à transmettre un message au quartier général qui a permis de sauver le bataillon en question.

Aussi, « Cher Ami » prit le relais après la mort de deux pigeons, et délivra un message qui sauvera 194 soldats. Certes, elle a réussi à échapper aux fusillades allemandes mais elle a été blessée à trois niveaux différents : à la poitrine, à un œil et à une patte. Cette dernière a par la suite été remplacée par une prothèse en bois. Grâce à ses innombrables exploits, le général Pershing lui a offert la Croix de guerre américaine. Le pigeon « Cher Ami » a ensuite été envoyé à Washington pour sa retraite.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de