Des baleines à bosse aux baleines bleues, Anastasia peint chacun de ses géants avec une myriade de teintes pastel. En contraste avec les bleus profonds, les couleurs se mêlent au marbre, reflétant l’eau de mer fluide, les vagues qui se brisent et les ondulations du soleil qui miroitent à la surface de l’eau. Chaque baleine présente des détails de son anatomie saisissants de réalisme. Ce procédé fait ressortir les immenses nageoires dorsales, les plis ventraux et les yeux minuscules du mammifère et renforce la sensation de majesté tranquille qui se dégage des peintures.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de