Pixabay

DES DOULEURS PENDANT LES RAPPORTS SEXUELS

La dyspareunie, c’est-à-dire la douleur ressentie pendant les rapports sexuels, est probablement le symptôme le plus tabou de l’Endométriose. En effet, nous vivons dans une société où le sexe, et notamment l’orgasme, sont des objectifs à atteindre. Pourtant, les rapports sexuels sont difficiles pour les femmes qui ont des lésions localisées au niveau des ligaments utéro-sacrés, du cul-de-sac recto-utérin ou encore de la cloison recto-vaginale.

Il s’agit de douleurs qui n’ont rien à voir avec les règles, et qui sont permanentes dès lors qu’il y a pénétration. Deux traitements sont possibles. Tout d’abord, la chirurgie, qui pourra faire disparaître les lésions à l’origine de la dyspareunie. Il existe également un traitement hormonal, efficace plus ou moins longtemps, qui induit une ménopause chimique afin de diminuer la taille des lésions.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments