Crédit : Wikipédia

L’aquamation

L’aquamation ou la liquéfaction consiste à plonger le corps du défunt dans un mélange d’eau chaude et d’agents chimiques qui facilitent la dissolution. Après 3-6 heures de traitement à 180°, les tissus disparaissent et deviennent liquides. D’un point de vue écologique, cette pratique émet environ un tiers de moins de gaz à effet de serre que la crémation. Riche en nutriment, le liquide récolté peut également servir de fertilisant. Encore interdit en Europe, le procédé devrait être autorisé d’ici 2020 dans 15 États des Etats-Unis.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de