auberge-médiévale

Les tavernes et auberges sont des lieux publics où il est possible de manger et de dormir

L’imagerie populaire veut qu’après avoir consommé sa pinte, n’importe quel voyageur puisse se rendre dans la chambre au-dessus pour s’y reposer seul ou accompagné. La vérité est plus complexe. Les auberges par exemple n’étaient pas des endroits publics, l’aubergiste ne servait souvent de la nourriture qu’aux clients qui avaient une chambre. Pour boire du vin, il fallait se rendre dans une taverne (milieux plutôt calmes) et pour la bière dans un cabaret (des lieux mal fréquentés). Pour se loger, il y avait d’autres options que les auberges, le voyageur pouvait compter sur l’hospitalité des gens des classes égales ou inférieures à son rang. Il y avait aussi l’hôpital qui n’était pas un lieu uniquement réservé à la guérison mais aussi à l’hospitalité.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de