12 173 personnes connectées

Votre docteur pourra vous examiner méticuleusement avec son smartphone et un robot d’imagerie médicale

Il est difficile de pouvoir faire un diagnostic clair de certaines blessures directement sur les lieux d’un accident… Pour remédier à cela, des chercheurs ont mis au point un prototype de robot d’imagerie médicale contrôlable à distance via un smartphone.

Le prototype de ce robot a été conçu au sein de l’université de Waseda, par le docteur Hiroyasu Iwata et son équipe. Encore en phase de tests, l’équipement a pour but d’être facilement transportable par les pompiers ou les ambulanciers afin de pouvoir effectuer un diagnostic précis des blessures et potentielles hémorragies internes d’une personne directement sur les lieux de l’accident. Ce qui représenterait un gain de temps considérable.

Ce robot pourra être piloté depuis une application qui pourra être vendue sur les différents « store » en ligne, notamment celui de l’iPhone. Hiroyasu Iwata s’explique : « Si une personne reçoit un impact lors d’un accident, il est possible qu’elle souffre d’une hémorragie interne. Aux urgences, il existe une méthode de diagnostic surnommée FAST, basée sur l’imagerie par ultrasons et qui permet de détecter les saignements internes. Mais cette méthode n’est applicable que lorsque le blessé arrive à l’hôpital. L’idée de ce projet est de placer ce robot sur le corps du patient pendant son transfert à l’hôpital. Le médecin peut alors contrôler le robot à distance et détecter une éventuelle hémorragie. »

un-robot-dimagerie-medicale-pilotable-directement-depuis-votre-smartphone1

A la clé, une prise en charge médicale réalisée plus rapidement, directement dans l’ambulance quand cela pourra être possible. L’appareil pèse pour l’instant 2,2 kilogrammes mais pourrait bien peser encore moins lourd dans son aspect fini. Ce robot d’imagerie médicale s’attache autour du torse de la victime et peut ensuite détecter n’importe quelle anomalie dans la région du corps sur laquelle il est posé. Les images sont ensuite retransmises directement sur l’écran du smartphone. La seule contrainte : avoir une connexion Wi-Fi, 3G ou 4G pour pouvoir faire fonctionner le robot via l’application.

Les premiers tests avant une homologation et le dépôt d’un éventuel brevet consisteront à faire des échographies pour les femmes enceintes. Le docteur Iwata et son équipe espère pouvoir commercialiser cet appareil dès 2016. Ce robot portable pourrait constituer une vraie révolution dans la médecine d’urgence : les interventions pourront se faire plus rapidement, peut-être même directement sur les lieux de l’accident. Certains traitements préventifs pourraient même être administrés directement dans l’ambulance.

un-robot-dimagerie-medicale-pilotable-directement-depuis-votre-smartphone2

un-robot-dimagerie-medicale-pilotable-directement-depuis-votre-smartphone3

un-robot-dimagerie-medicale-pilotable-directement-depuis-votre-smartphone4

un-robot-dimagerie-medicale-pilotable-directement-depuis-votre-smartphone5

un-robot-dimagerie-medicale-pilotable-directement-depuis-votre-smartphone6

On en vient à regretter que cet appareil ne soit pas disponible dès maintenant… Mais peut-être qu’en attendant encore un peu, les composants pourront être encore plus petits et faciliter encore plus le transport de ce robot. Pensez-vous que la miniaturisation des composants médicaux soit LA révolution qu’attend la médecine ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux