13 570 personnes connectées

Cette sculpture colossale dénonce l’effroyable sort réservé aux réfugiés

Artiste plasticien mais avant tout réfugié chinois, Ai Weiwei a choisi de mettre en lumière via son travail les souffrances, les difficultés et le quotidien des réfugiés. Dans le cadre d’un exposition présentée au Palais des foires de Prague, l’artiste dévoile, dans une impressionnante installation, la crise que subissent ces hommes et ces femmes qui cherchent une terre d’accueil et une vie meilleure au péril de leur vie.

Fuir son pays est une épreuve douloureuse et très dangereuse pour de nombreux réfugiés à travers le monde. Serrés sur de minuscules embarcations, ils doivent affronter à la fois les éléments, la guerre mais aussi les refus des pays qu’ils veulent traverser. Le tout en voyant mourir sous leurs yeux d’autres compagnons de voyage qui n’ont pas pu résister à toutes ces menaces. C’est tout cela que Ai Weiwei a voulu dépeindre à travers sa dernière œuvre en date : un gigantesque bateau gonflable suspendu sur lequel s’entassent des passagers observant l’horizon mais aussi les corps de ceux qui n’ont pas pu tenir le coup.

Cette impressionnante installation est le point d’orgue de « Law of a Journey », une exposition se tenant actuellement à Prague. Ayant lui-même vécu cette situation, Ai Weiwei est très engagé dans la mise en lumière de la crise que vivent actuellement les réfugiés du globe. Il a d’ailleurs consacré ces deux dernières années à réaliser des œuvres puissantes qui pointent du doigt ce fléau qui ne connaît pas de frontières.  » Il n’y a pas de crise de réfugiés, mais seulement une crise humaine … En traitant ainsi les réfugiés, nous avons perdu nos valeurs fondamentales « .

Même le lieu choisi pour présenter cette œuvre monumentale est lourd de sens. Le Palais des Foires, construit en 1928, a été en effet un point de rassemblement pour les Juifs avant leur déportation vers le camp de Terezin. Comme un écho à l’histoire passée, l’installation d’Ai Weiwei rappelle que les événements se répètent et donnent à l’œuvre une dimension encore plus forte devant laquelle il est difficile de rester insensible.

En plus de cette œuvre imposante, Ai Weiwei présente dans cette exposition d’autres œuvres en lien avec la crise des réfugiés. Les visiteurs peuvent notamment découvrir Laundromat (une œuvre présentant les vêtements et chaussures ramassés dans un camp) ou encore Snake Ceiling, œuvre dédiée aux 5 000 enfants ayant perdu la vie en Chine suite à un tremblement de terre. Law of a Journey est une exposition qui se tiendra jusqu’au 7 janvier 2018, et si vous souhaitez découvrir les travaux d‘Ai Weiwei, n’hésitez pas à vous rendre sur son compte Instagram.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux