13 219 personnes connectées

Pourriez-vous habiter à Norilsk, cette ville russe aux conditions de vie parmi les plus extrêmes au monde ?

norilsk-froid-pollution-uneNordroden / Shutterstock.com

Certaines villes n’ont rien de plaisant ou d’accueillant. C’est le cas de Norilsk, une ville du nord de la Russie, considérée comme la plus froide et la plus septentrionale du monde. SooCurious vous présente cette cité lugubre où il ne fait assurément pas bon vivre.

Située dans le kraï de Krasnoïarsk, une région de Russie d’une superficie de 2 366 797 km carrés, Norilsk est très difficile d’accès et se rejoint essentiellement par les airs. Mais elle se distingue aussi de n’importe quelle autre cité du globe par ses conditions de vie effroyables. Ainsi, avec une température annuelle moyenne de -10 °C, une période froide qui dure 280 jours par an et 130 jours de tempêtes de neige, elle est considérée comme la ville la plus froide de notre planète.Pour ne rien arranger, Norilsk se trouve à 400 km au nord du cercle polaire arctique. Une situation qui lui confère 4 mois de l’année pour le moins étranges. Durant 2 mois, la ville est plongée dans une nuit interminable et durant 2 autres mois, le soleil ne se couche jamais. Ces conditions de vie ont même un fort impact sur la pollution locale, l’anxiété des habitants, ainsi que leur état de somnolence et de dépression.

A cela, il faut également ajouter une pollution record qui place Norilsk parmi les 10 villes les plus polluées du monde. En cause, la très intense exploitation minière qui a lieu aux abords de la cité. Car l’endroit regorge de nickel, de cuivre et de palladium dont elle possède les plus importants gisements du monde.
Norilsk-18-shutterstockBien entendu, les 175 000 habitants de Norilsk ne sont pas des vacanciers. Pour beaucoup, ils sont présents pour participer à l’exploitation minière de la région. Et pour faire face aux conditions de vie désastreuses de l’endroit, ils jouissent de conditions de travail allégées, comme une période de 90 jours de vacances par an ou une retraite à 45 ans.

A Norilsk, la tradition minière date de plusieurs décennies. Déjà, en 1935, Staline prenait la décision de bâtir à cet endroit une ville-usine pour exploiter les minerais de la région. Durant les 20 années suivantes, 500 000 ouvriers seraient envoyés sur la zone pour les travaux d’extraction minière et beaucoup finiraient par y mourir.Norilsk-17 Norilsk-16 Norilsk-15 Norilsk-14 Norilsk-13 Norilsk-12 Norilsk-11 Norilsk-10 Norilsk-9 Norilsk-8 Norilsk-7 Norilsk-6 Norilsk-5 Norilsk-4 Norilsk-3 Norilsk-2 Norilsk-1

Cette ville du nord de la Russie est réellement lugubre. Cumulant les records néfastes et les mauvaises conditions de vie, elle n’a vraiment rien d’accueillant. Mais au nom de la richesse qu’elle abrite et de la nécessité d’exploiter les minerais qui s’y trouvent, des milliers d’habitants y résident toujours. Si ce type de lieux incroyables vous intéresse, découvrez également 15 destinations insolites, voire extrêmes, qui vous feront passer un moment inoubliable.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux