13 087 personnes connectées

La NASA découvre qu’un immense océan recouvrait Mars il y a plusieurs milliards d’années

ocean-mars-une

Des recherches de la NASA viennent de mettre en évidence la possible présence d’un océan primitif sur Mars. D’après les scientifiques cet océan aurait abrité plus d’eau que celui présent en Arctique, sur Terre. Il se peut donc que Mars ait eu un jour bien plus d’eau à sa surface qu’on ne le croyait jusqu’à présent. Cette découverte laisse en tout cas supposer que Mars a peut-être été un jour le berceau de la vie. SooCurious vous en dit plus sur cette étude qui pourrait faire couler beaucoup d’encre.

Des scientifiques de la NASA viennent de déterminer, en s’appuyant sur les signatures d’eau dans l’atmosphère de Mars, que la planète semble bel et bien avoir abrité un océan primitif. Se basant sur des observations terrestres faites depuis l’observatoire du Chili et d’Hawaï, les scientifiques ont distingué les signatures chimiques de deux formes différentes d’eau, la forme très connue H2O et la HDO, une variation qui remplace une molécule d’hydrogène par une plus lourde, le deutérium. Ils ont donc pu déterminer la quantité d’eau qui s’était évaporée dans l’espace en comparant ces nouveaux résultats à d’anciennes observations faites sur une météorite qui contenait de l’eau piégée.

ocean-mars-planete-eau

Il est probable que cette eau ait formé un océan qui aurait occupé près de la moitié de l’hémisphère nord de Mars, et dans certaines régions de la planète rouge, les chercheurs estiment que la profondeur pouvait même atteindre 1,6 km dans certaines régions. « Avec ce travail, nous pouvons mieux comprendre l’histoire de l’eau sur Mars », raconte Geronimo Villanueva. En effet, les scientifiques ont pu constater que cet océan aurait couvert plus de 19 % de la surface de la planète, en comparaison, l’océan Atlantique occupe seulement 17 % de la surface de la Terre. Il y a donc des milliards d’années, probablement 4,3 milliards d’années, Mars aurait eu assez d’eau pour être recouverte par une couche de ce liquide d’environ 137 mètres de profondeur.

Ils ont donc pu constater plusieurs variations régionales, aussi appelées microclimats et changements saisonniers, même si aujourd’hui Mars est en quasi totalité un désert. Les chercheurs savaient déjà que près des pôles de Mars se trouvaient les plus grands réservoirs d’eau connus de la planète. Après plusieurs observations et déductions, les scientifiques ont compris que le volume de l’océan sur Mars doit avoir été d’au moins 20 millions de kilomètres cubes. Incroyable ! Sachant qu’aujourd’hui la présence d’eau liquide sur Mars est inexistante. Mars a donc perdu beaucoup d’eau depuis ces millions d’années… Pourtant Michael Mumma, l’un des auteurs de l’étude, explique : « Mars a dû perdre beaucoup d’eau, la planète était très probablement humide pendant une période de temps plus longue que ce que l’on pensait, suggérant qu’elle aurait pu être habitable pendant tout aussi longtemps. »

 

Même si nous savions déjà que l’eau avait un jour coulé sur Mars, cette découverte n’en reste pas moins surprenante. On se souvient d’ailleurs que la question d’un écoulement sur la planète rouge avait taraudé l’esprit des scientifiques, se demandant si l’eau avait pu y couler. A la rédaction, on attend avec impatience que la NASA nous en dise un peu plus sur cet océan primitif et que l’on sache enfin si “oui” ou “non” la vie existe sur d’autres planètes. Auriez-vous aimé vous baigner dans l’océan martien ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux