12 375 personnes connectées

8 insecticides naturels et écologiques pour protéger votre jardin des nuisibles

jardinage-enfantUn père et son fils font du jardinage via Shutterstock

Certains insectes incarnent le pire cauchemar de tout jardinier. Cultiver ses tomates devient un casse-tête lorsque l’on veut en prendre soin, sans détruire l’écosystème qui leur permet de prospérer. Tous les insectes n’étant pas nuisibles mais parfois utiles, il faut agir avec parcimonie. SooCurious vous présente donc 8 insecticides naturels à confectionner soi-même.

 

Le vaporisateur à huile

De l'huile végétale
De l’huile végétale

Composé d’une tasse d’huile végétale et d’une cuillère à soupe de savon bien mélangés, il s’agit d’en mettre deux cuillères à café dans 250 mL d’eau et de vaporiser le tout sur les plantes malades. Le mélange enrobe les insectes et les étouffe.

 

Le vaporisateur au savon

Du savon liquide
Du savon liquide

Semblable au vaporisateur à huile, ce produit est efficace contre les mites, les pucerons, les mouches blanches, les coléoptères et autres. Il faut ajouter une cuillère et demie de savon liquide à 250 mL d’eau, bien secouer le tout avant de le vaporiser sur les feuilles envahies. Il faut bien penser à le faire tôt le matin ou tard le soir pour ne pas risquer de brûler les plantes au soleil.

 

Le vaporisateur à l’huile de neem

Feuilles de margousier (neem)
Feuilles de margousier (neem)

Huile végétale obtenue à partir d’un petit arbre asiatique, le margousier. C’est un insecticide naturel qui perturbe toutes les phases de croissance : œufs, larves, adultes. Cette huile sécrète des hormones qui privent les insectes de leur nourriture. En plus elle tue les champignons. Écologiquement parlant, elle est biodégradable, inoffensive pour les animaux domestiques, les oiseaux ou les poissons. Il suffit d’en mélanger deux cuillères à café avec une de savon liquide dans 250 mL d’eau et de vaporiser le tout. Ce produit sera à la fois préventif et curatif.

 

La terre de diatomée

De la silice
De la silice

Composée à 80 % de silice minérale, cette substance naturelle est écologique et économique. Son action est curative car elle déshydrate et ainsi élimine les insectes comme les fourmis, mais aussi préventive car elle repousse les animaux comme les escargots. A saupoudrer sur les plantes et aux alentours, elle perd de son efficacité lorsqu’elle est humide.

 

Le vaporisateur à l’ail

De l'ail
De l’ail

De la même façon que l’Homme peut être repoussé par l’odeur ou le goût de l’ail, les insectes y sont aussi sensibles. Il s’agit d’écraser deux bulbes d’ail en purée et de les solubiliser dans 250 mL d’eau avant de laisser reposer la décoction toute une nuit. Ensuite il faut la mélanger avec une demi-tasse d’huile végétale, une cuillère à café de savon liquide et de l’eau avant de vaporiser le tout sur les plantes ciblées.

 

Le vaporisateur au piment

Du piment
Du piment

Pour obtenir le même résultat qu’avec le vaporisateur à l’ail, il faut utiliser du piment piquant frais ou en poudre. En mélanger une cuillère à soupe avec 250 mL d’eau et quelques gouttes de savon liquide avant de pulvériser le produit sur les plantes. Il faut bien faire attention à garder le produit loin des yeux, du nez et de la bouche.

 

Le vaporisateur tout-en-un

Un homme vaporisant des plantes
Un homme vaporisant des plantes

Prendre un bulbe d’ail à réduire en purée, un petit oignon, une cuillère à café de piment, mélanger le tout et laisser reposer une heure. Il faut filtrer la mixture avant d’ajouter une cuillère à soupe de savon liquide et de vaporiser le tout sur les deux faces des feuilles ciblées. Ce produit se conserve pendant une semaine au réfrigérateur.

 

Les feuilles de tomates

Un plant de tomate
Un plant de tomates

Elles sont composées d’alcaloïdes nuisibles aux pucerons et autres insectes. Il faut deux tasses de feuilles fraîches dans 250 mL d’eau à laisser reposer toute une nuit, filtrer le tout avant de vaporiser le produit sur les feuilles.

Avec tout ça, impossible de ne pas respecter la nature tout en protégeant nos plantes ! Cela dit, les insectes ne doivent pas complètement être exterminés car ils permettent à la nature de faire son œuvre. Par exemple, découvrez ces 15 chiffres sur les abeilles qui vous feront réaliser à quel point elles sont indispensables à notre survie.

Ces articles vont vous plaire

Le caméléon peut lancer sa langue jusqu’à 96 km/heure en un centième de seconde

— @DailyGeekShow