12 991 personnes connectées

Nos enfants croûlent sous le poids de leur cartable : cette école a la solution

Nombreux sont les parents à remettre en question notre système éducatif et c’est au cœur du Pays-Basque que certains d’entre eux ont fait le choix d’agir en construisant une école alternative, très loin de notre modèle traditionnel. Oubliez cartable, emploi du temps et cahier de texte, l’école Bihotza vous ouvre ses portes.

Première école alternative du Pays Basque, Bihotza est dirigée par Emilie Mendieta qui a accueilli ses premiers élèves en septembre 2015. Installé dans une ancienne école abandonnée, l’institut a banni la compétition si présente dans les écoles, collèges et lycées traditionnels. Ici, on choisi sa propre organisation pour avancer à son rythme dans les études et parvenir, grâce à une pédagogie spécifique à chaque enfant, à obtenir les connaissances nécessaires pour passer au collège. Les élèves peuvent donc décider quand ils traiteront les matières scolaires et choisissent par eux-même de travailler leurs mathématiques, français et autres disciplines inscrites au programme.

classe-bihotza

Le programme justement, reste toujours au centre des préoccupations étant donné que Bihotza reste encadrée par l’état. La différence se trouve dans son fonctionnement puisque c’est sur un principe associatif que l’école fut lancée : sans but lucratif, le modèle vit en s’auto-finançant grâce à des dons, mais aussi des subventions, des actions collectives, le tout pour un tarif qui ne dépasse pas 150€ par mois et par enfant. La directrice reste libre dans ses choix pédagogiques tout comme dans l’organisation du fonctionnement interne de l’école

Vous l’aurez compris, les élèves deviennent acteurs de leur propre apprentissage : c’est la curiosité qui est valorisée grâce à l’aide d’éducateurs dédiés et à l’écoute. L’échange, l’épanouissement, sont les valeurs centrales de cette éducation et c’est en misant sur l’autonomie des élèves, poussée par leur envie d’apprendre, que les professeurs parviennent à éduquer.

Un modèle qui séduit de plus en plus de parents rebutés par les normes instaurées dans les institutions dites « normales ». Si, pour le moment, Bihotza ne compte qu’une seule et unique classe, sa directrice souhaite d’ores et déjà ouvrir un collège pour permettre à ses élèves de continuer leur apprentissage.

Ces articles vont vous plaire

89 milliards de litres d’eau sont mis en bouteille et consommés chaque année dans le monde, soit 2822 litres chaque seconde !

— @DailyGeekShow