13 407 personnes connectées

Cette cellule photovoltaïque extrêmement légère va révolutionner notre façon de charger nos appareils électroniques

cellule-photovoltaique-solaire-une

Une équipe de chercheurs du MIT a créé la cellule photovoltaïque la plus petite et légère jamais conçue. Une innovation qui, à l’avenir, pourrait révolutionner ce type d’énergie. SooCurious vous présente cette nouveauté technologique.

Le professeur Vladimir Bulović, la chercheuse Annie Wang et l’élève doctorant Joel Jean du Massachusetts Institute of Technology ont réussi à allier, au cours du même processus de fabrication, trois éléments : la cellule solaire, le substrat qui la supporte, et la couche de protection qui isole le tout des éléments pouvant perturber les performances de l’objet.

 

Vladimir Bulović 

Vladimir-Bulovic

Le matériau n’a donc plus besoin d’être sorti du vide où il est conçu, puis nettoyé ou manipulé lors de sa création, cela diminuant le risque qu’il prenne la poussière et perde ainsi en efficacité.

Les chercheurs ont fabriqué la cellule solaire grâce à deux matériaux : du parylène, un polymère souple couramment utilisé pour protéger les appareils médicaux et cartes de circuits imprimés des débats environnementaux, qui sert ici de substrat et de revêtement, ainsi que du DBP comme couche absorbant la lumière.

Cellule-photovoltaïque-2

Le processus de création de la nouvelle cellule photovoltaïque a lieu dans une chambre à vide à température ambiante. Et contrairement à la fabrication des cellules classiques, aucun solvant n’est utilisé, n’impliquant donc pas l’utilisation de températures élevées ou de produits chimiques agressifs. Pour la fabrication, le substrat et la cellule solaire sont « cultivés » grâce à l’utilisation des techniques de dépôt par vapeur.

La nouvelle cellule dispose d’un ratio poids/puissance bien plus élevé au kilogramme (environ 400 fois) que les cellules photovoltaïques classiques. Il sera donc possible, à terme, d’en équiper les dispositifs ou le poids a une importance cruciale, comme les engins spatiaux ou les ballons d’hélium.

 

Une cellule photovoltaïque classique 

Cellule-photovoltaique-classique

Enfin, ce type de matériau pourrait être utilisé pour recouvrir facilement tous types d’objets, comme des vêtements, des ordinateurs ou des smartphones, ce qui permettrait de rechercher presque n’importe quoi de manière efficace sans en augmenter considérablement le poids total.

Cette nouvelle cellule photovoltaïque présente un réel intérêt scientifique, même si sa production en masse pose encore problème, tout comme son très faible poids qui la rend très volatile. Si ce type d’innovations technologiques vous intéresse, découvrez également ce petit disque révolutionnaire qui peut stocker une immense quantité de données durant 13,8 milliards d’années.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux