13 009 personnes connectées

Vous pensiez bien faire en donnant du pain aux canards ? Détrompez-vous, cela est extrêmement nocif pour leur santé

une-canard-pain

Quelqu'un jette du pain à des canard via Shutterstock

En lançant du pain aux canards, on ne se rend pas toujours compte du préjudice que ce simple geste peut porter aux animaux. Et pourtant ses conséquences sont souvent désastreuses, SooCurious vous explique pourquoi.

Qui n’a pas observé ce rituel, en apparence anodin : les promeneurs qui lancent du pain aux canards pour les nourrir et pour se distraire. Dans notre imaginaire, cette habitude part d’un bon sentiment et renvoie à des souvenirs heureux de moments partagés en famille. Rien qu’en Angleterre et au pays de Galles, six millions de pains sont jetés aux canards chaque année. Mais en réalité, cela leur fait plus de mal que de bien. Une grande partie de ce pain représente pour les animaux une sorte de « malbouffe », le pain blanc étant le plus dangereux. Il peut provoquer des dommages irréparables, y compris une déformation osseuse appelée « aile d’ange » qui empêche les oiseaux de voler.

Groupe-de-canards-qui-marchent-PS

En effet, le pain blanc n’a pratiquement aucune valeur nutritive – il est bourré de calories et n’a pas grand-chose d’autre à offrir. Quant aux cygnes et aux canards, ils trouvent suffisamment de nourriture dans et autour de l’étang. Lorsque nous donnons un aliment inadapté aux oiseaux régulièrement, nous les rendons dépendants de cette source de nourriture et les détournons de leur alimentation naturelle. C’est comme si vous proposiez à vos enfants uniquement des aliments malsains ; ils finiront par devenir accros et ne voudront rien manger d’autre.

Cette passivité est très nocive pour l’oiseau. Moins il nage, marche ou vole, plus il augmente le risque d’être en surpoids ou de se trouver livré aux prédateurs, présentant ainsi une espérance de vie très limitée.

canard-mange-du-pain-PS

D’autre part, il risque de développer le syndrome de « l’aile d’ange ». Les oiseaux qui en sont atteints ont une déformation de la dernière articulation de leurs ailes. Tournée vers l’extérieur, elle les empêche de maintenir leurs plumes à plat contre le corps, les privant de leur capacité à voler. Il s’agit d’une maladie incurable provoquée par le régime alimentaire très calorique, extrêmement riche en protéines et en glucides et faible en vitamines D, E et en manganèse. Sans surprise, les oiseaux les plus susceptibles de contracter la malformation sont ceux qui résident dans les parcs, les étangs, et dans les lieux publics où les gens les nourrissent d’aliments inappropriés.

Au-delà des effets néfastes sur la santé des oiseaux aquatiques, le pain jeté dans l’eau a d’autres conséquences négatives : il pollue les cours d’eau, ce qui provoque le développement de bactéries et la prolifération d’algues toxiques.

deux-canards-blancs-PS

« Bien sûr, le pain n’est pas la seule cause du problème », explique Richard Bennett, un responsable de l’environnement au Canal and River Trust interviewé par Le Guardian. « Ce ne serait pas très grave si vous nourrissiez les canards dans une source d’eau limpide comme un torrent de montagne. Mais cette habitude est plutôt propre aux citadins. « 

Rappelez-vous : une habitude n’est pas forcément bonne juste parce qu’elle est vieille et bien intentionnée. Heureusement, certaines associations essaient de sensibiliser les promeneurs aux dégâts qu’ils peuvent causer involontairement et plusieurs parcs affichent des panneaux demandant de ne pas nourrir les animaux. Et vous, pensez-vous que les gens sont suffisamment informés sur les risques liés à la mauvaise alimentation des oiseaux ou bien qu’il faudrait les souligner davantage ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux