13 395 personnes connectées

Une découverte fascinante : cette araignée cannibale est aussi une adepte du sexe oral

Grâce aux nombreuses études réalisées sur la faune, la science découvre bien souvent de nouveaux comportements qu’on ne connaissait pas chez les animaux. Par exemple, une araignée se distingue de ses congénères parce qu’elle pratique le sexe oral lors de chaque coït. SooCurious vous présente cette curiosité de la Nature.

Découverte en 2009, l’araignée Darwin, ou Caerostris darwini, est connue pour tisser des toiles extrêmement résistantes, aux moins deux fois plus solides que celles des autres arachnides. Mais l’insecte semble présenter une autre particularité étonnante, d’ordre sexuel, celle-ci.

Caerostris-darwini-1

Simona Kralj-Fiser, une scientifique du laboratoire de Biologie évolutionnaire de l’académie nationale de Slovénie, avec son équipe, a étudié l’activité sexuelle de Caerostris darwini. D’une part, les chercheurs ont découvert que les mâles avaient tendance à s’accoupler avec de jeunes partenaires, dont les mandibules ne sont pas encore bien formées. Car les femelles de l’espèce, jusqu’à 2 tiers plus grosses que leurs amants, ont tendances à dévorer ces derniers après l’accouplement.

Egalement, l’équipe de Simona Kralj-Fiser a constaté que chez l’araignée Darwin, les mâles salivaient sur l’appareil génital externe de la femelle, et ce pour la relaxer. Ceci aurait pour effet de favoriser les chances du mâle de procréer, mais surtout, ses chances de rester en vie une fois l’acte consommé.

Caerostris-darwini-2

Ces pratiques sexuelles sont étonnantes de la part d’une arachnide, même si l’on connaissait déjà, chez certains mammifères, la pratique du sexe oral. Ce type de comportement indique essentiellement que la Nature ne cesse d’évoluer pour être toujours davantage en mesure de s’adapter aux difficultés qu’elle rencontre. Si ce genre de caractéristiques étonnantes chez les animaux vous intéresse, découvrez également 5 animaux vampires dont vous ne soupçonniez pas l’attitude sanguinaire.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux