Youtube est à nouveau dans la tourmente. Dans une vidéo puis en direct, Matt Watson a prouvé que le service de Google facilite l’exploitation sexuelle des enfants. Il a également mis en lumière l’existence et les méthodes d’un réseau de pédopornographie monétisé sur la plateforme. Les grands annonceurs comme Disney et Nestlé ont rapidement suspendu leurs campagnes commerciales sur Youtube qui a alors pris des mesures importantes, notamment en supprimant plus de 400 chaînes !

 

UNE VIDÉO MET EN LUMIÈRE LA PÉDOPORNOGRAPHIE SUR YOUTUBE

Matt Watson n’est pas un youtubeur, mais un spectateur de Youtube. Pourtant, il a décidé de publier une vidéo extrêmement importante le 17 février. Pendant vingt minutes, il explique comment Youtube facilite l’exploitation sexuelle des enfants et dénonce l’existence d’un réseau de pédopornographie dont les vidéos sur la plateforme sont monétisées ! Par une démonstration simple, il prouve qu’il est possible de trouver du contenu pédopornographique sur la plateforme en seulement cinq clics, et sans avoir de compte Youtube ! Puis, il dévoile combien les commentaires des vidéos sont utiles pour les pédophiles.

Ainsi, ils se font des contacts, s’échangent des liens vers d’autres vidéos, mais aussi des horodatages. En effet, il est possible sur la plateforme de donner en commentaire un ou plusieurs horodatages sur une vidéo afin d’y pointer des moments bien précis. Dans ces vidéos, ces horodatages pointent les moments où les enfants se retrouvent dans des positions « compromettantes ». Matt Watson soulève également un problème de taille : l’algorithme de Youtube propose automatiquement des vidéos du même genre au spectateur, ce qui constitue des listes de vidéos pour les pédophiles.

Même si Matt Watson a très peu d’abonnés, sa vidéo n’est pas passée inaperçue et cumule déjà plusieurs millions de vues. Les grands annonceurs de la plateforme, comme Disney et Nestlé, ont rapidement décidé de suspendre leurs campagnes publicitaires sur Youtube. Ils ne souhaitent évidemment pas monétiser involontairement du contenu pédopornographique. Face au scandale et à la perspective d’une perte de revenus importante, Youtube a très vite réagi et a fait parvenir aux annonceurs un communiqué détaillant les mesures immédiates prises par la plateforme.

Pixabay

 

YOUTUBE SUPPRIME 400 CHAÎNES ET PREND DES MESURES

Ainsi, le service de Google a suspendu les commentaires sur « des dizaines de millions de vidéos », tandis que des modifications ont été apportées sur le moteur de recommandations qui permettait aux pédophiles d’accéder facilement à du contenu pédopornographique. Également, Youtube assure que les filtres publicitaires ont été durcis pour des millions de vidéos et qu’une importante campagne de bannissement est en cours.

Ainsi, en seulement deux jours, la plateforme a déjà supprimé plus de 400 chaînes, en se basant sur les commentaires de leurs vidéos en ligne. Toutefois, Youtube a tenu à rappeler qu’il s’agit d’un combat de longue haleine que la plateforme mène depuis des années. Déjà, depuis quelques mois, elle s’efforce de supprimer les chaînes animées par des enfants de moins de 13 ans. Ainsi, ce sont des milliers de chaînes qui sont supprimées chaque semaine.

Cependant, face à la quantité massive de vidéos stockées sur la plateforme de Google, Youtube en appelle aux créateurs, pour améliorer la modération des commentaires de leurs vidéos. Elle les menace même : en cas de doute, Youtube envisage de suspendre sans délai les revenus des chaînes. La plateforme en appelle aussi à ses utilisateurs pour signaler les vidéos qui ne respectent pas la charte de Youtube, comme le fait Matt Watson dans sa vidéo.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de