― BongkarnGraphic / Shutterstock.com

Cette année, la population mondiale a passé des fêtes de fin d’année inédites. En raison de la crise sanitaire mondiale, bon nombre de pays ont notamment passé le dernier jour de l’année en confinement, ou avec des mesures de distanciation sociale en vigueur. Les gens ont donc dû improviser pour se souhaiter une bonne et heureuse année. De son côté, WhatsApp a enregistré 1,4 milliard d’appels le soir du réveillon. Un record pour l’application.

Beaucoup de personnes ont effectivement opté pour une soirée distanciée le soir du réveillon. De ce fait, les applications de visioconférence ont été plus que sollicitées par les internautes. Avec ses 1,4 milliard d’appels passés le 31 décembre, WhatsApp a enregistré une augmentation de 50 % par rapport à l’année précédente à la même date. Pour que tous les internautes puissent passer leurs appels sans encombre, Facebook – qui détient l’application de messagerie – a veillé à ce que son équipe soit au taquet le soir du 31 décembre dernier.

De son côté, la messagerie de Facebook a également connu un grand pic lors du soir du réveillon. Cependant, il n’aurait pas battu son record au cours de cette soirée. « Avant le Covid-19, le réveillon du Nouvel An a généré les plus gros pics de Facebook en matière de messagerie, de téléchargement de photos et de partage social à minuit à travers le monde. Cependant, en mars 2020, les premiers jours de la pandémie ont produit des pics de trafic qui éclipseraient plusieurs fois le réveillon du Nouvel An – et cela a duré des mois », a expliqué Caitlin Banford, responsable du programme technique de la société américaine.

Notons que les applications de messagerie et d’appels vidéo ont connu une forte hausse de l’activité de leurs utilisateurs depuis le début de la pandémie de coronavirus. En février 2020, WhatsApp annonçait qu’il avait dépassé les deux milliards d’utilisateurs.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de