avion-supersonique
Image d’illustration — Miguel Lagoa / Shutterstock.com

Le 22 mars 2024, le premier engin supersonique privé depuis le retrait du Concorde a pris son envol depuis l’aéroport de Mojave, dans le sud de la Californie.

Un vol historique

Intervenue le 6 novembre 2003, l’ultime envolée du Concorde avait marqué (pour un temps) la fin des vols commerciaux supersoniques. Depuis plusieurs années, la NASA et un certain nombre de sociétés privées travaillent sur des appareils plus rapides que le son, à même d’assurer le transport de passagers et de marchandises en un temps record, tout en se révélant économiquement viables et respectueux de l’environnement.

Il y a quelques jours, la société aéronautique Boom Supersonic a franchi un important jalon, avec le tout premier vol de son avion supersonique expérimental XB-1.

Suivi par un avion de chasse T-38, afin d’observer précisément comment il se comportait et confirmer son altitude et sa vitesse, cet appareil de 19 mètres de long pour une envergure de 6 mètres a évolué à 2 170 mètres du sol et atteint la barre des 238 nœuds (437 km/h) grâce à ses trois moteurs General Electric J85-15, générant une poussée maximale de 5,6 tonnes.

« Aujourd’hui, le XB-1 a pris son envol dans le légendaire espace aérien où le Bell X-1 a franchi le mur du son pour la première fois en 1947 », a déclaré Blake Scholl, PDG de Boom Supersonic. « Ce vol marque l’étape la plus importante à ce jour dans notre quête visant à offrir aux passagers du monde entier des vols supersoniques. »

Engin supersonique nouvelle génération

Grâce à son aérodynamique optimisée, sa structure innovante en composite de carbone et ses prises d’air décélérant le flux entrant à une vitesse subsonique, le XB-1 peut être propulsé par des moteurs à réaction conventionnels. Il intègre également un affichage intra-cockpit en réalité augmentée.

Cet appareil « démonstrateur » vise spécifiquement a démontré la fiabilité et l’efficacité des composants qu’intégrera l’avion de ligne supersonique Overture de Boom Supersonic, qui devrait transporter jusqu’à 80 passagers à une vitesse de Mach 1,7.

Au cours des prochains vols d’essai, la vitesse du XB-1 sera progressivement augmentée, jusqu’à ce qu’il dépasse Mach 1.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
PINLET
PINLET
23 jours

Quel rapport avec le Concorde ?