Depuis de nombreuses décennies, un mystérieux monticule situé à Soulton Hall, un manoir anglais dans le Shropshire, suscite les interrogations de ses propriétaires, qui ont récemment fait appel à des archéologues afin de percer ce mystère. Ce qu’ils ont trouvé dépasse de loin ce qu’ils attendaient puisque ce monticule cache en réalité les vestiges d’un château médiéval.

Une découverte impressionnante

Tim Ashton, actuel propriétaire de Soulton Hall, a déclaré à BBC News que sa famille s’était toujours posé des questions au sujet de ce monticule. « Mon grand-père est né dans les années 1920 et s’est toujours demandé ce que c’était », précise-t-il.

C’est en 2021 et grâce à la société d’archéologie DigVentures que leurs questions vont peut-être enfin trouver des réponses. Les archéologues ont effectivement trouvé les ruines de ce qui semble être un château datant du Moyen Âge. Au cours de leurs recherches, ils ont également découvert des bibelots et des artefacts probablement laissés par des pèlerins religieux.

Le directeur des fouilles, Nat Jackson, s’est exprimé à BBC News : « Nous avons trouvé ce que nous pensons pouvoir être un château sous la butte () C’est très, très excitant. » Ce château récemment découvert aurait donc probablement été construit entre le 13e et le 15e siècle.

© DigVentures / Facebook.com

L’histoire de Soulton Hall

Le domaine de Soulton Hall est un lieu à l’histoire ancestrale puisqu’il fut habité officiellement pour la première fois par des membres de l’élite britannique en 1086, selon les archives nationales du Royaume-Uni. C’est du moins en 1086 qu’il figure pour la première fois dans le Domesday Book, qui contient une étude détaillé des différentes propriétés à travers l’Angleterre. Cet inventaire avait été entrepris sous l’initiative de Guillaume le Conquérant, qui avait pris le contrôle du pays lors de la conquête normande de 1066.

Toutefois, le Whitchurch Herald (journal local) rapporte que ce domaine « porte des traces de peuplement humain remontant à des milliers d’années ». En effet, des recherches archéologiques déjà effectuées sur le domaine de Soulton avaient mis au jour « des morceaux de silex néolithiques datant d’il y a 5 500 ans », rapporte le site Web du manoir.

Aujourd’hui, ce qu’on appelle Soulton Hall est un manoir en brique datant des années 1600, et dédié au divertissement. On peut également y trouver un hôtel.

© DigVentures / Facebook.com

Des artefacts chrétiens également retrouvés sur le site

Des étudiants de l’université de Cardiff sont également venus prêter main-forte aux experts de DigVentures pour analyser un mur de grès et des morceaux de bois gorgés d’eau qui pourraient avoir fait partie d’un fossé entourant la forteresse miniature.

Les fouilles récentes ont également permis d’exhumer des artefacts appartenant sûrement à des chrétiens. Nous pensons notamment ici à un insigne de pèlerin daté du Moyen Âge, une petite croix portant l’image de Jésus-Christ crucifié. Tout ces petits objets étaient portés par les pèlerins chrétiens lorsqu’ils se rendaient dans des lieux considérés comme saints par l’Église catholique.

© DigVentures / Facebook.com

Des poteries anciennes et une ampoule aplatie ont aussi été retrouvées. Une ampoule est un récipient conçu comme une cruche romaine et que l’on utilise pour transporter de l’eau ou de l’huile. Elle appartenait sans aucun doute à un pèlerin transportant de l’huile sainte. DigVentures, dans un publication sur Facebook, s’est exprimé : « Nous pensons que [l’ampoule] date des années 1300, et quand on regarde de près, on peut à peu près voir un bouclier croisé dessus. Nous nous demandons à qui elle a appartenu… »

© DigVentures / Facebook.com

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de