7) Les drones ne sont pas des jouets

drone-autonome-jouets

La plupart des drones ne peuvent être considérés comme des jouets. Ce sont des robots à part entière et doivent être considérés comme tels. Hugh Liu, professeur à l’Institut de l’université de Toronto pour les études aérospatiales, affirme que les drones « ne sont pas seulement des véhicules ». Il ajoute : « Un drone a un système intégré rempli de capteurs, d’actionneurs de vol, et plus encore. » Comme Kumar, Liu préfère le terme UAS (système de véhicule sans pilote) qui caractérise mieux, selon lui, les perspectives de vues que peut offrir la caméra d’un drone.

 

8) Le brouillage des signaux n’est pas un danger en soi

drone-perte-communication

Todd Humphreys évoque un autre mythe selon lequel les drones peuvent tomber du ciel lorsque leurs signaux de communication se brouillent. En réalité, presque tous les drones sont guidés par GPS et sont équipés d’un dispositif de sécurité appelé « protocole de liaison perdue ». Ce protocole permet au drone de se guider automatiquement jusqu’à un emplacement prédésigné comme « sécuritaire ».

« Les drones peuvent aussi être configurés pour ignorer les communications du sol pendant le vol », ajoute Humphreys. Grâce à ce mode, personne, pas même un utilisateur légitime, ne peut dissuader le drone d’effectuer sa mission.

 

9) Les drones n’assureront pas la livraison de votre courrier ou de votre pizza avant longtemps

drone-livraison-pizza
Les drones de livraison via Shutterstock

Beaucoup de personnes pensent que les drones finiront par faire le tour des quartiers, près de chez eux. Pourtant, nous sommes encore bien loin de ce monde. A en croire Mary Cummings, les drones de livraison ne peuvent pas aller très loin et il supporteraient mal le mauvais temps. Il est plus probable que les drones soient utilisés pour des missions de recherche ou de sauvetage. D’ailleurs, certains drones ont déjà sauvé des randonneurs perdus. En outre, il est prévu que les drones servent à fournir des fournitures médicales dans des zones difficiles à atteindre, mais cela devrait encore prendre un peu de temps : « Nous avons besoin de poursuivre notre travail pour développer ces engins pour qu’ils soient robustes face aux conditions météorologiques et d’assurer le contrôle de la circulation de l’air », admet Cummings.

Ces idées reçues relatées par les chercheurs sont surprenantes. Selon eux, les drones ne représenteraient pas de réels dangers pour la vie privée, d’autant que la législation va déjà dans le sens d’un contrôle strict de l’utilisation de ces robots volants. Pour autant, tous les drones ne sont pas toujours détectés et certains semblent avoir été envoyés pour des pratiques douteuses, notamment lorsqu’ils sont repérés dans des zones sensibles. Pensez-vous que le développement des drones soit une bonne chose ou estimez-vous qu’ils constituent un danger certain pour l’homme ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de