— JurateBuiviene / Shutterstock.com

Au fond de la chapelle Sixtine se trouve ce qu’on appelle la « Camera Lacrimatoria« , ou chambre des larmes, en italien. Il s’agit d’une petite chapelle de 9 m² dont le but est de permettre aux papes nouvellement élus de se retirer pendant quelques instants. Ils peuvent ainsi prier dans le calme et laisser libre cours à leurs émotions, face au poids de leur nouvelle charge et de leurs responsabilités.

Le 13 mars 2013, Jorge Mario Bergoglio, ou François 1er, s’est donc retiré dans cette petite chambre après avoir accepté son poste de souverain pontife et reconnu son élection canonique. Fermée au public, celle-ci jouxte la chapelle Sixtine. Comme ses prédécesseurs, il a pris quelques instants pour se retrouver seul avant de commencer son “travail” de pape. On imagine que l’origine du nom de cette chapelle est due aux larmes que versent de nombreux papes, lorsqu’ils apprennent la lourde tâche qui les attend désormais.

Usuellement, le nouveau pape entre en compagnie du seul cardinal camerlingue et du maître des cérémonies liturgiques. Puis, il revêt l’une des trois soutanes blanches préparées en trois tailles par le tailleur attitré du Vatican, Annibale Gammarelli. L’auteur Franck Leprévost a même écrit un livre sur cette chambre des larmes. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de