— Mikael Damkier / Shutterstock.com

Dans le cadre d’un projet pilote d’une durée de deux semaines, une partie d’un parking de Brisbane a été transformée chaque soir en centre d’hébergement pour sans-abris, qui y trouvaient des lits confortables ainsi que divers services (nourriture, vêtements, soins dentaires…).

Un toit, un lit, de la nourriture et des services essentiels pour les plus démunis

Cette initiative étonnante a été lancée par Norman McGillivray, fondateur de l’organisation à but non lucratif Beddown, dont le père, victime d’un accident vasculaire cérébral, était devenu sans-abri dans les années 1970 et avait été retrouvé mort dans les rues de Londres. L’homme a eu l’idée de transformer les parkings couverts en centres d’hébergement pour sans-abris après avoir constaté que ceux-ci étaient majoritairement déserts la nuit et remplissaient les conditions nécessaires afin d’accueillir les personnes dans le besoin.

Durant les deux semaines du projet pilote, des bénévoles ont transformé chaque soir une partie d’un parking de la ville de Brisbane en véritable refuge pour les plus démunis. Grâce au concours de diverses entreprises et associations locales, une trentaine de personnes sans-abri ont ainsi pu profiter d’un lit douillet, de vêtements neufs, de plats chauds et de divers services (examens médicaux, soins dentaires, coiffeur, buanderie…), tous assurés par des professionnels en dehors de leur temps de travail.

Publiée par Beddown sur Lundi 30 septembre 2019

« Rien ne pourra empêcher Beddown de venir en aide au plus grand nombre possible de personnes »

Pour McGillivray, offrir un toit et des soins aux sans-abris est absolument essentiel : « L’espérance de vie moyenne d’un sans-abri est de 47 ans. Chaque année des centaines de personnes meurent des suites d’overdose, de pneumonie, d’infections… » De son côté, Beth Pratt, aide-soignante présente tous les soirs sur les lieux, a estimé que ce projet pilote avait déjà contribué à changer des vies. « Nous avons eu un jeune homme qui a décidé, après avoir passé une semaine avec nous, de s’inscrire en cure de désintoxication. »

Beddown a d’ores et déjà reçu le soutien de la société Secure Parking, exploitant 600 parkings couverts en Australie et également implantée en Nouvelle-Zélande, et travaille actuellement avec les pouvoirs publics de nombreuses villes afin de rendre ce dispositif permanent et de l’étendre à plusieurs dizaines de parkings dans les mois qui viennent. « Rien ne pourra empêcher Beddown de venir en aide au plus grand nombre possible de personnes à travers l’Australie », a estimé le fondateur de l’organisation.

Avec environ 118 000 sans-abris en Australie, la démocratisation de ce type d’initiatives, qui pourraient également être envisagées en France, parait aujourd’hui essentielle.

Publiée par Beddown sur Lundi 30 septembre 2019
Publiée par Beddown sur Lundi 30 septembre 2019
Publiée par Beddown sur Mardi 24 septembre 2019

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de