6. Les éternuements

Bien évidemment, la majorité des éternuements ne sont pas liés à un quelconque héritage génétique, mais plus à des maladies ou à des réflexes involontaires face à un stimulus. Mais il existe bel et bien des éternuements hérités génétiquement, et il ne s’agit pas de ceux liés à des allergies. Cela s’appelle le réflexe photo-sternutatoire, ou syndrome ACHOO (Autosomal Dominant Compelling Helio-Ophthalmic Outburst), ou encore éternuement héliotropique.

Ce phénomène est un réflexe génétiquement hérité, et il concerne moins de 35 % des humains. Le gène responsable du réflexe photo-sternutatoire n’a pas été identifié, et il n’est pas souvent diagnostiqué. Cependant, une personne qui éternue facilement et qui est plus souvent face à la lumière vive est susceptible d’avoir le syndrome.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
victor Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
victor
Invité
victor

Absolument tout est héréditaire (chez l’homme et tous les autres animaux), rien n’apparaît par magie d’une génération à l’autre.